Sommaire
Senior Actu

Avant de promouvoir le cumul emploi-retraite, que les entreprises gardent leurs seniors et règlent le problème de la pénibilité, par Jacques Voisin, président de la CFTC

Alors que le gouvernement s’apprête à lancer une grande campagne de communication en faveur de l’emploi des seniors, Jacques Voisin, président de la CFTC estime qu’avant de se mobiliser pour les emplois des seniors, les entreprises devraient déjà tout faire pour maintenir les quinquas et plus au travail et régler le problème de la pénibilité !


par Jacques Voisin, président de la CFDT

Le taux d'emploi des seniors en France (38,3 %) est très inférieur à celui de nos homologues européens (44,7 %).

Pourquoi une telle situation en France, alors que les retraités qui reprennent une activité professionnelle pour améliorer l'insuffisance de leurs ressources financières sont de plus en plus nombreux ?

L'explication se trouve en grande partie dans la politique des entreprises françaises qui non seulement se séparent de leurs seniors mais refusent également de recruter ces salariés qui, selon elles, coûtent plus chers et sont moins malléables que les jeunes fraichement émoulus du système scolaire ou universitaire. La CFTC approuve donc la campagne de communication lancée demain par le Gouvernement en faveur de l'emploi des seniors.

Toutefois, avant de promouvoir le cumul emploi-retraite, ne faudrait-il pas aller au-delà de la seule obligation de négocier un accord en faveur de l'emploi des seniors ? Ne faudrait-il pas refuser la politique des entreprises qui font preuve d'une totale schizophrénie lorsqu'elles prônent un allongement de l'âge de départ à la retraite alors que dans le même temps elles ne laissent pas de place à leurs seniors dans leur organisation ? Ne faudrait-il pas désavouer les entreprises qui préfèrent se dispenser de négocier et payer les cotisations additionnelles.?

Ce sont hélas les seniors qui font les frais de ce double langage ! Ce sont eux qui sont exclus du monde du travail avant d'avoir pu acquérir des droits à une retraite complète ! Ce sont eux qui recherchent désespérément du travail en cette période de crise ! Ce sont encore eux qui vivent le plus mal parce qu'ils ont été abimés par la pénibilité de leur travail.

Pour la CFTC, chacun doit assumer pleinement ses responsabilités pour redonner aux seniors leur dignité. Le Gouvernement ne doit pas se contenter d'actions de communication, il doit aller plus loin et exiger que les entreprises, au delà de leurs engagements dans un Plan senior, atteignent des résultats en matière d'emploi des seniors. Le Gouvernement doit également, comme il s'y était engagé, reprendre la main pour faire aboutir une juste reconnaissance de la pénibilité du travail.


Publié le Lundi 2 Novembre 2009 dans la rubrique Emploi | Lu 4163 fois