Sommaire
Senior Actu

Avanafil : le nouveau médicament contre la dysfonction érectile

Le laboratoire américain Vivus vient de publier une étude sur les résultats d’un essai clinique sur l’Avanafil, un nouveau traitement contre la dysfonction érectile (DE) qui agirait plus rapidement (en 15 minutes) que ses trois concurrents Viagra, Cialis ou Levitra. Détails.


Avanafil : le nouveau médicament contre la dysfonction érectile
Dans un monde vieillissant, les médicaments contre la dysfonction érectile représentent un formidable potentiel économique pour les laboratoires. En effet, la plupart des études montrent qu’au-delà de 40 ans, un tiers des hommes sont touchés par des troubles de l’érection…

Aujourd’hui, le marché se repartit entre trois grands noms : le fameux Viagra (Pfizer), le Cialis (Eli Lilly) et le Levitra (GSK). Tous efficaces, ces trois traitements ont cependant l’inconvénient de ne faire effet qu’au bout d’un minimum de trente minutes à soixante minutes, voire plus…

Grand avantage de l’Avanafil : sa rapidité. En effet, selon les essais cliniques de phase 3 réalisés par le laboratoire pharmaceutique Vivus sur son produit, l’Avanafil, les trois-quarts (72%) des hommes testés ont réagi en quinze minutes (or, il faut savoir que la rapidité de réponse est un point fondamental dans le choix d’une thérapie contre la dysfonction érectile).

Plus précisément, cette étude a porté sur 649 hommes ayant souffert de dysfonction érectile au cours des six mois précédant cette enquête. Après un « sevrage » de quatre semaines sans traitement, les patients ont testé pendant trois mois l’Avanafil à différentes doses (50 mg, 100 mg et 200 mg) contre du placebo. Selon les résultats de ces essais cliniques, les effets de ce nouveau médicament ont été ressentis au bout de quinze minutes pour 67% des hommes (dosage à 50 mg), pour 69% (dosage à 100 mg), pour 72% (dosage à 200 mg) contre 29% pour le placebo.

« L’ampleur du succès de ce traitement dans les quinze premières minutes a été surprenante remarque Leland Wilson, patron de Vivus dans un communiqué. Nous savions déjà que ce médicament agissait vite et longtemps. Ces nouvelles données mesurent sa rapidité de réponse et renforcent les spécificités de l’Avanafil sur les autres traitements par voie orale, actuellement disponibles sur le marché ».

Ce traitement pourrait être commercialisé à partir du début 2012.

Les troubles de l’érection : une maladie reconnue par l’OMS depuis 1975

- Qu’est-ce qu’un trouble de l’érection ?

Les troubles de l'érection (ou dysfonction érectile) se définissent comme « l'incapacité d'obtenir et/ou de maintenir une érection suffisante pour l'accomplissement de l'acte sexuel ».

- Combien de personnes sont concernées ?

On estime à ce jour en France, que 32 % des Français de plus de 40 ans déclarent avoir des troubles de l'érection, alors que 25 % d'entre eux seulement consultent un médecin. Par ailleurs, un grand nombre d'hommes souffrent de « pannes occasionnelles ». Cependant, la dysfonction érectile reste un sujet tabou dont il est difficile de parler, que ce soit avec sa partenaire, ou avec son médecin.

- Quels sont les facteurs de risque ?

Certains facteurs ou maladies prédisposent à une dysfonction érectile : l’abus d’alcool, la consommation de drogues, le tabagisme, le surpoids, l’âge, une activité physique insuffisante, un traitement médicamenteux avec un effet secondaire anti-érection. Dans certains cas, il peut s'agir d'un problème secondaire à une maladie comme le diabète, l'hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, les problèmes de prostate, la dépression… ou une période de stress.


Publié le Mardi 12 Janvier 2010 dans la rubrique Santé | Lu 13316 fois