Sommaire
Senior Actu

Aurez-vous les moyens d'aller en EHPAD ? Solutions...

Selon l’étude sur les retraités et les retraites de la DRESS parue en 2014, la retraite moyenne en France est de 1.288 euros par mois alors que le tarif moyen d’un EHPAD est de 2.700 euros par mois selon l’observatoire des EHPAD KPMG de 2014. La question du financement d’une place en maison de retraite reste donc posée.


Aurez-vous les moyens d'aller en EHPAD ? Solutions...
Appelés maisons de retraite jusqu’en 2001, les EHPAD sont des établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes. Le coût global d’une place en EHPAD n’est pas toujours facile à appréhender car il se décompose en plusieurs tarifs :

- Le tarif hébergement représente l’ensemble des prestations liées aux services d’hôtellerie, de restauration, d’entretien et d’animation de l’EHPAD.

- Le tarif dépendance qui varie selon le degré de dépendance du résident. Il est évalué par un médecin au moyen d’une grille nationale d’autonomie, appelée grille AGGIR.

- Le tarif soin qui prend en compte tous les actes de soins médicaux et paramédicaux. Ils sont pris en charge par l’Assurance maladie.
 
Les personnes âgées peuvent bénéficier d’aides ou d’allocations pour financer en partie ces différents coûts. Il existe :

- L’APL (allocation personnalisée au logement) ou l’ALS (allocation de logement sociale) qui sont destinées à réduire le montant du loyer et soumises à des plafonds de revenus. Toute demande est à formuler à la CAF ou à la MSA.

- L’APA (aide personnalisée d’autonomie) qui permet de prendre en charge  les dépenses liées aux actes de la vie quotidienne. Vous devez remplir certaines conditions notamment d’être âgé de plus de 60 ans et situé entre le niveau 1 et 4 de la grille Aggir.

Malgré cela, après déduction des aides publiques, le reste à charge moyen est de 1.860 euros et peut atteindre jusqu’à 3.700 euros.

Pour la grande majorité des personnes âgées ces sommes restent trop élevées. Parmi les solutions envisageables on compte alors :

- Le soutien financier des descendants qui demeure, en France, une obligation légale appelée « obligation alimentaire ».

- L’aide sociale pour les plus de 65 ans qui ne disposent pas des ressources suffisantes pour payer leurs frais d’hébergement. C’est une aide récupérable sur les revenus s’ils s’améliorent ou auprès des héritiers lors de la succession. A noter que tous les EHPAD ne sont pas habilités à accueillir des bénéficiaires de l’aide sociale, il est donc important de se renseigner en amont.


Publié le Mercredi 4 Février 2015 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 3781 fois