Sommaire
Senior Actu

Au-delà des terres infinies de Sôkyû Genyû : la passante du sans sushi


Ce livre nous entraîne aux rivages de la spiritualité, du surnaturel, de la philosophie et de la religion.

Peut-être, s’interroge par moment l’auteur, de la psychiatrie. Nous sommes à la limite de la réalité et de l’au-delà. Avec d’universelles questions.

Comme le passage de la vie à la mort, ou ce qu’il y a après la vie.

Sokudo est un bonze. Il assiste aux derniers moments de Madame Ume, médium qui a prédit sa propre mort.

Les mystérieux événements qui accompagnent ces instants sont-ils une réalité ou une illusion ? Sokudo, à la fois sage et pragmatique cherche à le savoir.

Si on lui demande ce qu’il en est de l’existence du paradis, il répond selon à qui il s’adresse : « S’il y croit, il y en a un, s’il n’y croit pas, il n’y en a pas ».
Au-delà des terres infinies de Sôkyû Genyû : la passante du sans sushi

Cette façon de penser, toute en réflexions, en doutes, en mises en perspective, en attention portée à autrui, porte ce beau texte en lui donnant une force poétique. Il nous fait pénétrer plus avant la philosophie bouddhiste, la sagesse zen d’une manière éclairante et simple.

Au-delà des terres infinies de Sôkyû Genyû
(traduction du japonais par Corinne Quentin)
Editions Philippe Picquier
118 pages
12.50 euros


Publié le Lundi 25 Août 2008 dans la rubrique Culture | Lu 4334 fois