Sommaire
Senior Actu

Aspirine: la prise quotidienne est nocive pour les personnes en bonne santé

Selon une étude présentée dimanche dernier à Barcelone (Espagne) à l’occasion du congrès de la Société européenne de cardiologie (ESC), les personnes en bonne santé qui consomme de l’aspirine quotidiennement en s’imaginant qu’ils peuvent éviter les accidents cardiovasculaires ne font qu’accroitre les risques d’hémorragie…


L'acide acétylsalicylique, plus connu sous le nom d'aspirine, est une substance couramment utilisée par l’industrie pharmaceutique. Elle possède des propriétés analgésiques, anti-fièvres, anti-inflammatoires et permet également de fluidifier le sang.

C’est d’ailleurs cette dernière propriété qui incite de nombreuses personnes en bonne santé à prendre préventivement un cachet d’aspirine par jour afin de lutter –pensent-ils- contre les risques d’accidents cardiovasculaires.

Une croyance qui risque fort d’être remise en question par une étude intitulée Aspirin for Asymptomatic Atherosclerosis (AAA) réalisée par des chercheurs écossais et présentée le 31 août dernier à Barcelone à l’occasion du congrès de la Société européenne de cardiologie (ESC). Un rendez-vous médical de première importance, devenu incontournable pour tous les cardiologues du monde…

Les scientifiques de l’Université d’Edimbourg en Ecosse ont suivi médicalement pendant 8.2 ans 3.350 hommes et femmes sans antécédents cardiovasculaires, âgés de 50 à 80 ans (moyenne 62 ans). Cette cohorte a été divisée en deux groupes : le premier a pris quotidiennement 100 mg d’aspirine et le second était sous placebo.

Résultat, au bout de ces huit années, les chercheurs n’ont pas noté de différences notables entre les deux groupes. Toujours selon cette étude, 2% des personnes prenant de l’aspirine ont même du être hospitalisées pour des saignements sévères contre 1.2% pour le groupe placebo.

Comme le souligne le professeur Peter Weissberg de la British Heart Foundation, « les résultats de cette étude sont en accord avec nos recommandations actuelles selon lesquelles les personnes qui n'ont pas été diagnostiqués pour une maladie artérielle ou cardiaque et ne présentent pas de symptômes, ne devraient pas prendre d'aspirine car le risque d'hémorragies peut s'avérer plus important que les bienfaits ».

Toutefois, cette étude ne conteste pas les bienfaits de l’aspirine et ses effets anticoagulants chez les patients présentant de réels risques cardiovasculaires.

L’aspirine reste le médicament le plus vendu au monde.


Publié le Jeudi 3 Septembre 2009 dans la rubrique Santé | Lu 5095 fois