Sommaire
Senior Actu

Angela Vorobyeva : elle gravit le Kilimandjaro à 86 ans

La russe Angela Vorobyeva a gravi le Kilimandjaro (Tanzanie) à l’âge de 86 ans afin de rendre hommage à sa sœur Lida décédée en 1923 à l’âge de douze ans d’une pneumonie. Une belle preuve d’amour de la part d’une vieille dame, qui avait promis à sa sœur qu’elle voyagerait pour elle. Et elle l’a fait !


Angela Vorobyeva : elle gravit le Kilimandjaro à 86 ans
Cette belle histoire pourrait très bien devenir un scénario ! En effet, cette aventure qui a eu lieu fin octobre 2015 en Afrique, en Tanzanie, est digne d’un long-métrage hollywoodien. Tous les ingrédients sont réunis : un drame familial, une promesse, de l’aventure, du suspens et surtout, une belle dose d’amour.   
 
« Il y a 80 ans j'ai fait la promesse à ma sœur Lida, que j'allais voyager pour nous deux » a indiqué Angela dans les colonnes du quotidien russe Siberian Times. Et de poursuivre : « Lida était plus âgée que moi, elle est née en 1923 et elle est morte d'une pneumonie. Elle a vécu 12 ans et 4 jours. Je l'aimais tant. Le 29 octobre - le jour où je suis arrivée au Pic Uhuru - c'était le jour de sa naissance. J'ai fait cette ascension pour elle ».
 
Huit décennies plus tard, Angela a donc tenu sa promesse. Elle a effectivement voyagé pour sa sœur ! Et pas n’importe où ! En Tanzanie, en plein cœur de l’Afrique. Et la vieille dame ne s’est pas contentée de rester tranquillement au soleil dans un resort, non ! Elle a décidé de grimper sur le toit du continent africain, le fameux mont Kilimandjaro et ses neiges éternelles. Lors de cette escalade, l’octogénaire était accompagnée de sa fille Vera, âgée de 62 ans.
 
Si le début de l’aventure s’est plutôt bien passé, la suite fut plus compliquée… En effet, l’ascension s’est faite sous des trombes d’eau, mais la vieille dame n’a jamais envisagé d’abandonner pour autant. Une promesse est une promesse. Elle a même dansé un tango avec le guide à 4.000 mètres d’altitude.
 
Après des heures de marche, elle est enfin arrivée sur le toit de l’Afrique. Le pic Uhuru culmine tout de même à 5 892 mètres d'altitude, il est plus élevé que le Mont Blanc ! Et quand on l’interroge sur les secrets de sa forme, Angela indique qu’elle a toujours beaucoup marché, qu’elle n’a pas de problème de tension, qu’elle fait des exercices physiques et qu’elle prend une douche froide tous les matins... Une belle preuve d’amour, de courage et de pugnacité. Bravo Angela. 


Publié le Mardi 19 Janvier 2016 dans la rubrique Divers | Lu 1983 fois