Sommaire
Senior Actu

Alzheimer : un partenariat France-Québec-Canada pour accélérer la recherche

Les organismes de financement de la recherche en santé du Québec et du Canada ont signé cette semaine une entente de collaboration en recherche sur la maladie d'Alzheimer.


L'annonce a été faite en début de semaine à l'Institut national de recherche scientifique (INRS-Santé), à Laval (Québec), en présence du premier ministre de la France, M. François Fillon, du premier ministre du Québec, M. Jean Charest.

L'entente prévoit le financement de projets de recherche répondant à des objectifs spécifiques, directement liés au diagnostic, au traitement ou à la prise en charge des malades atteints de la maladie d'Alzheimer ou de maladies apparentées.

Comme le souligne le communiqué de l’Inserm, « les projets devront être de grande envergure, associant des spécialistes de différentes disciplines et de différents établissements universitaires et hospitaliers regroupés dans le cadre de consortiums multidisciplinaires. Ces consortiums devront être structurés de façon à apporter une valeur ajoutée originale que chaque pays ne pourrait atteindre seul ».

Du côté de la France, cette initiative découle du plan de lutte contre la maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées lancé le 1er février 2008 par le président Nicolas Sarkozy et qui prévoit la création d'une Fondation de coopération scientifique dans laquelle partenaires académiques et privés travaillent de pair.

Du coté québécois, le projet s'inscrit dans le mandat confié par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Philippe Couillard, au comité d'experts chargé d'élaborer un plan d'action national sur la maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées dans ses dimensions soins, services et qualité de vie, plan d'action qui doit être déposé à l'automne 2008.

« Ce projet s'inscrit tout naturellement dans le cadre des collaborations scientifiques étroites qu'entretiennent depuis de nombreuses années le Québec et la France, a déclaré la PDG intérimaire du FRSQ, madame Marielle Gascon-Barré. Ces collaborations se sont avérées particulièrement fructueuses dans le domaine des neurosciences et l'idée d'amorcer un programme commun d'envergure sur la maladie d'Alzheimer s'imposait d'emblée ».

André Syrota, Directeur Général de l'Inserm, se réjouit pour sa part que cette coopération scientifique entre l'Inserm et le FRSQ qui fête cette année ses 40 ans, « se renforce aujourd'hui sur des maladies devenues dans nos deux pays des priorités de recherche incontournables ».

« Les Instituts de recherche en santé du Canada sont heureux de s'associer à cette initiative, qui s'inscrit dans les priorités du gouvernement du Canada et qui répond à un problème de santé majeur à l'échelle nationale, a également déclaré le docteur Alain Beaudet, président des IRSC. Nous comptons que cette initiative franco-québécoise serve de cristallisoir à un programme de collaboration plus large, qui s'étende à l'ensemble du pays et mobilise les forces indéniables du Canada dans ce domaine ».


Publié le Jeudi 10 Juillet 2008 dans la rubrique Santé | Lu 7408 fois