Sommaire
Senior Actu

Aidant familial : trois-quarts des seniors doivent aider un parent âgé

A l'occasion de la Journée des aidants familiaux (qui s’est tenue début octobre), l'Institut Français des Seniors a réalisé un sondage visant à mieux comprendre l’importance des aidants familiaux seniors auprès de leurs parents âgés… Et résultat ? Trois-quarts des sondés aident un proche en perte d’autonomie.


Aidant familial : trois-quarts des seniors doivent aider un parent âgé
Compte-tenu de la durée de vie qui s’allonge, la perte d’autonomie des personnes âgées est un phénomène de société de plus en plus courant… Et qui va s’amplifier dans les années à venir compte du vieillissement de la population. C’est malheureusement mathématique. Cette perte d’autonomie peut survenir brutalement ou s’installer au contraire progressivement et inverser de manière significative (et souvent définitive) le schéma familial.
 
L’enfant (ou le conjoint) devient alors aidant familial et prend le rôle de pilier pour la personne en situation de dépendance. Ainsi, l’« aidant familial » est la personne venant en aide à titre non professionnel à l’un de ses proches en perte d’autonomie. Début octobre, l’Institut Français des Seniors a interrogé plus de mille personnes de son panel « Silver Testeurs » pour mieux comprendre leur situation dans le domaine de l’aide à domicile. En effet, cette génération pivot âgée de 50 à 75 ans doit dans de très nombreux cas s'occuper de ses parents (voire  souvent même de leurs enfants, d’où le terme de génération pivot).
 
Ainsi, selon ce sondage, 41% des seniors âgés en moyenne de 63 ans ont encore la chance d'avoir l'un (31%) de leurs parents ou les deux (10%). Parmi eux, pratiquement un sur deux (46%) a des parents sujets à des pertes d’autonomie. Dans les trois-quarts des cas (76%), les parents habitent encore à leur domicile et seulement 2% vivent chez leurs enfants.

Ainsi, 71% des seniors (soit près de trois sur quatre) ayant des parents en perte  d’autonomie sont sollicités par ces derniers… Pour 45% d’entre eux, ils s’en occupent en moyenne plus de 3 heures par semaine. Et plus d’un quart (26%) s’en occupe plus de 5h par semaine ! Enfin, moins de la moitié des seniors (44%) qui font face à des parents en perte d’autonomie et résidant toujours à leur domicile a recours à une aide extérieure pour s'occuper d’eux.
 
D’une manière générale, on estime qu’en France, 4,3 millions de personnes aident une personne âgée dépendante aujourd’hui sans bénéficier pour autant d’un statut officiel. Cette situation, souvent difficile, nécessite de mettre en place des solutions adaptées, sous peine de mettre en danger la santé de l’aidant lui-même qui doit penser à se protéger...
 
L’Institut Français des Seniors a lancé en 2013 les « Silver Testeurs », un panel de citoyens et de consommateurs seniors.
 
* Etude réalisée en ligne du 1er au 30 septembre 2014 via le panel Silver Testeur. 


Publié le Vendredi 24 Octobre 2014 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 2179 fois