Sommaire
Senior Actu

Agriculture : mise en place par l’ANEFA d’un dispositif d’accompagnement des seniors

Conformément à l’accord pour l’emploi des seniors dans les entreprises agricoles, les partenaires sociaux ont confié à l’ANEFA*, l’animation et la gestion du dispositif d’accompagnement des seniors dans la construction d’un nouveau parcours professionnel. Explications et détails.


Afin d’améliorer leur employabilité, un accompagnement gratuit de 10 heures sur deux ans, assuré par un expert agréé, est donc proposé à tout salarié de la production agricole de 49 ans minimum.

Rappelons que lus de 200.000 salariés de 49 ans et plus travaillent dans la production agricole, ce qui représente 17,5% de la population active dans cette branche. Et ce chiffre augmente entre 3 et 5% chaque année. Ainsi, depuis dix ans, la part des seniors dans l’emploi agricole a bondi de 45% !

Pour répondre à cette évolution démographique et sociétale, l’ensemble des partenaires sociaux de l’agriculture, représentants d’employeurs comme de salariés, ont décidé d’œuvrer pour sécuriser le parcours professionnel des salariés seniors. Ceux-ci ont élaboré différentes actions concrètes dont le dispositif Seniors en agriculture.

Plus concrètement, le dispositif senior en agriculture s’adresse à tout salarié de 49 ans et plus, avec un an minimum d’ancienneté chez son employeur et ayant travaillé cinq ans dans le secteur agricole. Chaque salarié bénéficie d’un accompagnement gratuit de 10 heures sur deux ans assuré par un expert agréé : l’accompagnateur. Celui-ci est sélectionné selon les critères suivants : connaissances des métiers de l’agriculture, des dispositifs de formation professionnelle continue et maîtrise des techniques de recherche d’information.

Grâce à ces compétences, le salarié senior, en phase de questionnement sur son avenir professionnel, peut bénéficier d’informations utiles sur les métiers et les parcours de formation et bâtir son projet professionnel avec son accompagnateur. Un objectif annuel de 500 accompagnements est fixé.

Le point de vue des partenaires sociaux

Claude Cochonneau - Secrétaire général de la CPNE (FNSEA – collège employeur)

- Quelle place réservez-vous aux seniors ?

Les partenaires sociaux portent beaucoup d’intérêt à l’emploi des seniors. Nous avons de nombreux métiers en tension. Un salarié senior, comme n’importe quel autre salarié de l’agriculture, est important.

- Pourquoi un accord spécifique en agriculture ?

Nous avons fait notre propre accord afin d’adapter les réalités du travail en production agricole à nos besoins, ce que ne permet pas un accord interprofessionnel.

- Quels sont les objectifs escomptés ?

Nous souhaitons optimiser l’emploi des seniors. Dans certains postes où les taches sont multiples, ceux-ci disposent d’une certaine expertise, qu’il est nécessaire de transmettre. Nous souhaitons également qu’ils se sentent le mieux possible dans l’emploi.

Pierre Jardon,Membre de la CPNE (CFTC agri – collège salarié)

- Quelle est la particularité de l’agriculture ?

L’agriculture est constituée majoritairement de TPE et le travail dans les exploitations est plutôt physique. Des salariés seniors peuvent, au fil du temps, ressentir une certaine pénibilité au travail et avoir des difficultés à s’adapter aux nouveaux modes de travail (informatique, génétique...).

- Pourquoi ce dispositif d’accompagnement ?

En faisant le point sur leur parcours professionnel, les seniors peuvent envisager plus sereinement, leur avenir dans l’agriculture : changement de poste, formation...

- L’objectif ?

Nous souhaitons la réussite de ce dispositif. A terme, chaque salarié senior doit être en mesure, s’il le souhaite, de réaliser cet accompagnement. Il est important également, de sensibiliser les employeurs à la possibilité de faire bénéficier leurs salariés d’un accompagnement.

L’ANEFA : animateur du dispositif

Depuis 2010, l’Association Nationale Emploi Formation en Agriculture (ANEFA), structure paritaire fortement impliquée dans la promotion de l’emploi et des métiers agricoles, a pour mission d’assurer la coordination et le développement du dispositif. Dans ce cadre, elle est la structure référente des accompagnateurs et salariés agricoles. Elle assure également la diffusion des outils d’informations destinés aux utilisateurs. Gilles Duquet, Président de l’ANEFA, précise que « l’ANEFA est l’outil de communication des partenaires sociaux. La présence de son réseau de proximité, composé d’associations régionales et départementales, permet de relayer l’information et sensibiliser directement les salariés seniors. »


Publié le Jeudi 22 Décembre 2011 dans la rubrique Emploi | Lu 4137 fois