Sommaire
Senior Actu

Accidents mortels de la vie courante : des personnes âgées très à risque…

Selon une étude réalisée par l'Institut de veille sanitaire, publiée cette semaine dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 18.549 décès imputables aux accidents de la vie courante (AcVC) ont été comptabilisés en 2006. Des drames du quotidien qui touchent surtout les seniors puisque les deux-tiers de ces morts surviennent après l’âge de 74 ans…


Avant d’entrer dans le détail de cette étude, rappelons tout d’abord que les accidents de la vie courante (AcVC) sont définis comme étant « des traumatismes non intentionnels qui ne sont ni des accidents de la circulation routière, ni des accidents du travail ».

Chutes, suffocations, noyades, intoxications, les AcVC ont été responsables en 2006 de 18.549 morts (soit 3.6% de la mortalité totale) : le taux de mortalité, bas entre 5 et 14 ans, culmine au-delà de 75 ans : 122 pour 100.000, et même 584 pour 100.000 après 85 ans. Au total, les deux-tiers des décès (12.069) sont survenus chez des personnes âgées de 75 ans ou plus. A noter également que selon la répartition par âge et sexe, on note une fréquence élevée de femmes de 75 ans et plus (40%) parmi les victimes alors qu’elles ne représentent que 10% des femmes.

Toujours selon cette étude, les blessures provoquées par les accidents mortels sont principalement situées au niveau de la hanche (24%) et de la tête (21%). Dans un cas sur deux, il s'agit d'une fracture et dans un cas sur quatre d'une atteinte des organes internes. Par ailleurs, près de la moitié des décès par AcVC a eu lieu dans un établissement hospitalier (48%), puis à domicile (25%), dans une maison de retraite (9%), sur la voie publique (5%) et 7% dans un autre lieu.

Les chutes
Tous âges confondus, les chutes ont constitué la première cause de décès par AcVC. En retenant seulement la chute comme cause initiale de décès, on comptabilise 5.239 décès en 2006. Bien qu’en nombre absolu les décès de femmes aient été plus nombreux, on observe en fait une surmortalité masculine. Plus des trois quarts des décès par chute sont survenus chez des personnes âgées de 75 ans et plus. Et le taux de mortalité croît avec l’âge : il est de 65,8/100 000 entre 75 et 84 ans et de 381/100 000 au-delà de 85 ans.

Suffocations
Loin derrière, les suffocations ont provoqué 2.848 décès en 2006, soit 3,8/100 000, dont 1.319 hommes (4,6/100 000) et 1.529 femmes (3,2/100 000). Plus des deux tiers des décès sont survenus à partir de 75 ans et là encore le taux de mortalité augmente fortement à partir de 75 ans : 20,7/100 000 entre 75 et 84 ans et 90,2/100 000 chez les 85 ans et plus. Ces décès ont été très majoritairement liés à l’ingestion d’aliments provoquant l’obstruction des voies respiratoires (86%).

Intoxications
Les intoxications ont provoqué 1.022 décès en 2006. Pour près de la moitié, ces décès sont survenus chez des personnes âgées de 65 ans et plus. Encore une fois, les taux de mortalité augmentent avec l’âge : 1,9/100 000 chez les 65-74 ans, 5,1/100 000 chez les 75-84 ans et 14,8/100 000 chez les 85 ans et plus. Plus de la moitié de ces intoxications a eu pour cause des médicaments (prises accidentelles ou erreurs de prescription), les autres étant dues à d’autres substances, dont les gaz.

Noyades
Il y a eu 1.008 décès en 2006 par noyade accidentelle. Après 45 ans, les taux sont élevés, variant de 2,0/100 000 chez les 45-64 ans à 4,2/100 000 chez les 85 ans et plus.

Accidents causés par le feu
Les accidents par le feu ont entraîné 496 décès en 2006. Les taux les plus élevés ont été trouvés chez les personnes de 45 ans et plus, avec des taux variant de 1,0/100 000 chez les 45-64 ans à 6,1/100 000 chez les 85 ans et plus.

Autres accidents de la vie courante
Les autres AcVC ont provoqué 650 décès en 2006. Les causes les plus fréquentes ont été les efforts excessifs et les faux mouvements (228 décès), les électrocutions (61 décès), les chocs accidentels (66 décès) et les piqûres-morsures (25 décès).
Accidents mortels de la vie courante : des personnes âgées très à risque…


Publié le Mercredi 3 Mars 2010 dans la rubrique Social | Lu 2925 fois