Sommaire
Senior Actu

A Angers, des retraités pourraient conduire les bus de la société Keolis

A Angers (Maine-et-Loire), la société de transports Keolis envisage de faire appel à ses anciens chauffeurs pour pallier le manque de conducteurs de bus. L’idée a séduit une demi-douzaine d’anciens employés mais pas les syndicats….


Grâce au cumul emploi-retraite, les retraités peuvent reprendre le travail chez leur ex-employeur sous certaines conditions…

Dans cet esprit, la société de transports Keolis de Angers, qui doit fait face actuellement à un manque de main d’œuvre qualifiée, a décidé de faire appel, début février, à ses anciens chauffeurs pour reprendre du flambeau, indique un récent article du quotidien Ouest France.

Comme le souligne Christophe Reineri, directeur de Keolis Angers dans un entretien accordé au grand quotidien, confronté à l’absence de certains conducteurs de bus, « j'ai donc adressé un courrier à une vingtaine de retraités partis en 2007 et 2008 pour leur demander de revenir travailler ponctuellement. Cinq ou six d'entre eux se sont montrés intéressés, pour venir travailler sur la base d'un contrat à durée déterminé de 15 jours ».

Selon ce chef d’entreprise, le temps de formation pour un chauffeur est trop long pour permettre d’être suffisamment réactif en cas de « pic d’absentéisme », notamment pendant les périodes de vacances scolaires. Et puis, comme il le souligne encore, cette mesure « fait face à un besoin ponctuel ».

En revanche, les syndicats, ne l’entendent pas de cette oreille. Dans une dépêche de l’AFP, Joël Marchand, élu de la CFDT indique que « la direction a géré les embauches avec retard ». Et d’ajouter : « Nous sommes formellement opposés à ce genre de démarche. Cela n'apparaît pas favorable à ceux qui sont à la recherche d'un emploi ».

Ce que dément dans cette même dépêche M. Reineri qui fait état d’une « politique d'embauche forte », le nombre de conducteurs étant passé de 350 en 2006 à 390 en 2009.


Cumul Emploi Retraite

Pour percevoir sa pension de vieillesse, un assuré doit normalement cesser son activité professionnelle. Il existe cependant des possibilités de cumuler une pension de retraite et un emploi selon des modalités qui dépendent du régime de retraite dont relève l’assuré. Pour les retraités qui relèvent du régime général ou du régime des salariés agricoles et dont les pensions ont pris effet après 2003, il est possible de reprendre une activité professionnelle à condition de ne pas dépasser un plafond de revenu. En outre, il est nécessaire d’attendre un délai de six mois à compter de la liquidation de sa retraite avant de pouvoir reprendre une activité chez son dernier employeur. Certaines activités spécifiques ou de faible importance bénéficient toutefois d’un régime dérogatoire.


Publié le Mardi 17 Février 2009 dans la rubrique Transports | Lu 8951 fois