Sommaire
Senior Actu

A 65 ans, Harrison Ford revient sur les écrans avec Indiana Jones et Le Royaume du Crane de Cristal

Harrison Ford nous revient aujourd’hui dans le rôle qui a probablement le plus compté au cours de sa longue carrière cinématographique : Indiana Jones. En effet, à 65 ans, l’acteur américain nous offre avec le réalisateur Steven Spielberg (celui d’E.T. et des Dents de la mer), le 4ème opus de la série : Indiana Jones et Le Royaume du Crane de Cristal… Et rien ne dit que cette nouvelle aventure de l’archéologue le plus célèbre au monde sera la dernière !


Un chapeau, une veste, un fouet, non vous ne rêvez pas… Indiana Jones est de retour.

Et l’âge ne semble pas avoir de prise sur Harrison Ford, il a même réalisé certaines des cascades lors du tournage qui a eu lieu l’année dernière.

Ainsi, à 65 ans, l’acteur se replonge pour la quatrième fois –et vingt ans après le dernier épisode !- dans la peau de l’intrépide archéologue Indiana Jones (Indy pour les intimes), qui n’a peur de rien… sauf des serpents.

Cette fois-ci, l’action ne se déroule plus dans les années 30, mais en 1957, en pleine Guerre froide. Les ennemis ne sont plus les Nazis mais les Soviétiques, avec à leur tête Irina Spalko (Cate Blanchett). « Indy » (Harrison Ford), dont le costume (veste et chapeau) a légèrement été retouché, part à la recherche du Crâne de Cristal d'Akator, une relique précolombienne.
A 65 ans, Harrison Ford revient sur les écrans avec Indiana Jones et Le Royaume du Crane de Cristal

A 65 ans, Harrison Ford revient sur les écrans avec Indiana Jones et Le Royaume du Crane de Cristal

Au cours de l’aventure, il retombera sur ses premières amours. En effet, Karen Allen, reprend dans ce 4ème opus son rôle de Marion Ravenwood, croisé dans Indiana Jones : les aventuriers de l’Arche Perdue (1981). Indiana Jones découvre par la même occasion qu’il a un fils, joué par le jeune Shia LaBeouf… qui avait huit ans lorsqu’il vit le premier épisode de la série !

En ce qui concerne le petit « home sweet home » du Docteur Jones, le décor a évolué mais peu. Certains des meubles d’Indy sont toujours à la même place, mais il possède plus de souvenirs et d’objets, ramenés de ses précédentes aventures. Tout a été étudié avec soin par les producteurs qui ont voulu que la décoration intérieure de la maison de l’archéologue soit en parfaite adéquation avec le personnage… qui a vieilli.

Bref, on pourra retrouver Indiana Jones, tel un vieil ami perdu de vue depuis longtemps. Qui n’est plus tout à fait le même mais qui n’a pas vraiment changé non plus. Une silhouette qui se dessinera à partir d’aujourd’hui sur les écrans français… Immédiatement identifiable.

Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal de Steven Spielgerg (USA, 203 mn) avec Harrison Ford, Cate Blanchett, Shia Labeouf, Karen Allen. Présenté hors compétition à Cannes.

Brèves de Cannes

L’acteur et réalisateur américain Clint Eastwood, 78 ans, en lice pour la Palme d’or avec son film « L’échange » avec John Malkovitch et Angelina Jolie, se sent à Cannes « comme un gamin ».

Normal, il venait d’assister à l’hommage rendu au réalisateur portugais Manuel de Oliveira qui a 100 ans cette année et qui a reçu des mains de Michel Piccoli une Palme d’Or décernée pour l’ensemble de sa carrière. Soulignons que ce metteur en scène a réalisé la majeur partie de son œuvre à 60 ans passés et qu’il n’a été connu du grand public qu’après ses 80 ans !

Rappelons que le Festival de Cannes qui a démarré le 14 mai dernier, se terminera dimanche prochain, le 31 mai, avec la remise de la 61e Palme d'or à l'un des 22 longs-métrages en compétition.


Publié le Mercredi 21 Mai 2008 dans la rubrique Culture | Lu 5860 fois