Sommaire
Senior Actu

3977 : bientôt un numéro unique contre la maltraitance des personnes âgées

Afin de lutter contre la maltraitance des personnes âgées, la secrétaire d’Etat à la Solidarité Valérie Létard vient d’annoncer la mise en place d’un numéro d’appel national, le 3977, à partir du mois de février prochain.


Plus concrètement, le 3977 vise à lutter efficacement contre la maltraitance des seniors et ou des personnes handicapées.

Ce numéro unique, mis à la disposition des victimes qui souhaitent se confier, demander une adresse ou un renseignement, réorientera tous les appels vers l’association qui se trouvera le plus près de chez vous.

Comme l’a récemment déclaré la secrétaire d’Etat Valérie Létard, dans un entretien accordé au Parisien-Aujourd’hui en France que « ce numéro unique, simplifié, lisible, couvrant tout le territoire, fonctionnera avec des horaires élargis. (..) Ce ne sera pas un numéro d'urgence, mais une clé d'entrée pour crier au secours, se confier, obtenir une adresse »

Une enveloppe annuelle de 600.000 euros est prévue pour former, héberger et renforcer les équipes de bénévoles.

Alors que la maltraitance des aînés touchent chaque année des milliers de personnes âgées, que certains spécialistes craignent même que ces actes de violence physique ou psychique ne deviennent dans quelques années, le « crime du 21ème siècle », rappelons que le Réseau International pour la Prévention de la maltraitance des adultes âgés (INPEA) organise depuis le 15 juin 2006, chaque année, la Journée mondiale contre la maltraitance des seniors, gérée en France par la fédération Alma France. .../...
3977 : bientôt un numéro unique contre la maltraitance des personnes âgées

Maltraitance : un mot terrible qui désigne les violences de tout ordre qui peuvent s'exercer sur une personne. Le réseau international pour la prévention et la maltraitance des personnes âgées, l'INPEA définit ainsi ce fléau : « Toute souffrance exercée sur un adulte âgé, mettant en danger le bien-être physique, émotionnel, spirituel ou social d'une personne. Les formes de maltraitance peuvent inclure, mais ne pas se limiter à des maltraitances physiques, sexuelles et émotionnelles, des abus financiers, la négligence, de l'intimidation, la domination, la discrimination, et l'auto - négligence. »

Les victimes
Selon l'Alma (association d'écoute aux victimes), les personnes les plus fragiles, en majorité des femmes (75%), plutôt âgées (en moyenne 79 ans) vulnérables, incapables de se défendre ou de réagir sont des victimes désignées (elles sont souvent dépendantes).

Les maltraitants
Même s'il est difficile de distinguer clairement les divers aspects de la maltraitance, physiques, psychologiques ou financiers, les petits frères des Pauvres qui accompagnent près de 8 000 personnes dans l'Hexagone, se préoccupent particulièrement des maltraitances financières, car bien des actes de malveillance et des violences physiques sont motivés par des intérêts matériels. Ils sont souvent d'origine familiale et proviennent aussi de l'entourage non familial de la personne à domicile ou en institution (le voisinage, les personnels soignants, les démarcheurs…). Ces malveillances financières sont souvent des actes à la limite de la légalité, discrets et invisibles, qui passent parfois inaperçus aux yeux des victimes âgées elles mêmes qui peuvent ne pas être en pleine possession de tous leurs moyens.

Dans les établissements d'accueil des personnes âgées, les maltraitances sont souvent la conséquence d'un manque de personnel et de moyens. Cette situation est inadmissible de la part de lieux de vie où les personnes doivent évoluer dans un environnement professionnel, apportant soins, sérénité et protection. Des maltraitances civiques (atteinte aux droits des personnes) sont également constatées dans les établissements.

Pour aller plus loin, lire aussi :
15 juin 2007 : Journée mondiale de la prise de conscience de la maltraitance des personnes âgées
Maltraitance des seniors, le 15 juin 2006 devient la 1ère Journée mondiale de lutte contre ce fléau


Publié le Mardi 15 Janvier 2008 dans la rubrique Social | Lu 9778 fois