Sommaire
Senior Actu

29 avril : 1ère Journée européenne de la solidarité et de la coopération entre les générations

Le 29 avril dernier avait lieu la toute première Journée européenne de la solidarité et de la coopération entre les générations. Une date symbolique actée lors de la présidence slovène à l’issue de la conférence de Brdo sur le thème de la « solidarité intergénérationnelle pour la cohésion et la viabilité des sociétés » qui s’est tenue les 28-29 avril 2008.


Cette première journée est intervenue « alors que l’Europe fait face à une crise économique sans précédent qui met à l’épreuve nos sociétés et interroge notre vouloir vivre ensemble » rappelle le communiqué du ministère du Travail et de la Solidarité.

Et d’ajouter : « les risques d’opposition entre les générations existent. Certains présentent l’allongement de la durée de vie comme une contrainte : il y aurait les « vieux qui coûtent » et des plus jeunes qui financent les retraites, puis la prise en charge de leurs aînés en cas de perte d’autonomie. Nous ne devons pas accepter ces discours. Il n’y a pas d’un côté des générations qui pèsent sur la société et des générations qui font tourner la machine ».

Pour le gouvernement, la crise renforce le devoir de solidarité entre les générations. Personne ne doit être laissé sur le bord de la route. C’est le sens des mesures annoncées le 18 février dernier par le Président de la République : actions en faveur des plus modestes, ménages, familles, personnes âgées ou personnes handicapées… C’est en soutenant les plus fragiles, les plus touchés par la crise, que l’Etat remplit pleinement son rôle.

En qualité de secrétaire d’Etat chargée de la solidarité, souligne Valérie Létard, « je veux dire qu’au contraire, la coexistence de quatre à cinq générations d’une même famille au sein de notre société est une chance pour notre société.

Je voudrais saluer la solidarité que la génération des seniors exerce en même temps à l’égard de ses parents âgés, de ses enfants et petits enfants ; cette génération dont le sens des responsabilité s’exprime au-delà du cercle familial notamment dans le champ associatif et renforce la cohésion sociale dans notre pays.

Je voudrais souligner les enjeux en terme d’emplois qualifiés, durables et non délocalisables de prise en charge des personnes âgées : 400 000 emplois à recruter dans les dix ans.

Mais je ne voudrais pas que l’on enferme la solidarité dans une logique comptable : au-delà du soutien matériel des seniors aux générations qui les entourent, nos ainés nous rappellent à l’essentiel : le vouloir vivre ensemble dont Ernest Renan rappelait à juste titre qu’il est le fondement de toute nation.

Cette journée est placée sous le sigle des initiatives locales pour renforcer la collaboration entre génération ; gageons que tous, citoyens jeunes, moins jeunes et plus âgés, associations, et collectivités locales se mobiliseront et illustreront la force de ce vouloir vivre ensemble
».
29 avril : 1ère Journée européenne de la solidarité et de la coopération entre les générations


Publié le Mardi 5 Mai 2009 dans la rubrique Intergénération | Lu 5462 fois