Sommaire
Senior Actu

1er mai : des retraités très en colère !

En ces temps de crise, et à l’appel de leurs syndicats, le 1er mai 2009 devrait voir les retraités français se mobiliser en masse –dans un cortège unique- pour défendre leur pouvoir d’achat dans la rue.


Dans un communiqué de presse commun, les organisations syndicales de retraités CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FGR-FP et UNSA appellent les retraités à participer massivement aux manifestations du 1er mai 2009.

Et les syndicats de rappeler que les « mobilisations du 29 janvier et du 19 mars ont connu une ampleur incontestable. Les retraités ont participé massivement aux manifestations à l’appel des organisations syndicales de retraités Ils seront à nouveau dans la rue le 1er mai, avec les salariés et les demandeurs d’emplois ».

Comme le souligne le communiqué : « les retraités, comme les salariés et les chômeurs, sont durement touchés par une crise économique, financière et sociale dont ils ne sont pas responsables. Les retraités seront dans la rue pour réaffirmer l’indispensable solidarité intergénérationnelle avec les salariés ».

Dans ce contexte, les syndicats exigent du gouvernement et du patronat « des réponses aux revendications des organisations syndicales : défendre l’emploi dans le privé comme dans le public, défendre le pouvoir d’achat des salariés et des retraités ainsi que l’indispensable relance économique, lutter contre la précarité et pour le maintien des services publics, exiger la réglementation de la sphère financière ».

Par ailleurs, remarque encore le communiqué, « les retraités seront dans la rue pour défendre également leur pouvoir d’achat. Les retraites et pensions n’ont pas été revalorisées en 2008 à la hauteur de la moyenne de l’inflation qui a atteint 2,8% et de l’augmentation du coût de la vie. D’autre part, le report au 1er avril 2009 fait perdre aux retraités trois mois de revalorisation. Le gouvernement a confirmé une augmentation des retraites de 1% au 1er avril 2009. Face à cette décision, la colère des retraités s’amplifie. Les promesses du candidat sur la réversion et le minimum vieillesse ne sont que très partiellement tenues par le président élu. C’est pourquoi, les organisations syndicales de retraités revendiquent une revalorisation des retraites qui compense les retards accumulés depuis plusieurs années, ainsi qu’un effet rétroactif au 1er janvier 2009. Elles revendiquent également un minimum de pension égal au SMIC ».

Dans la mesure où les retraités ne peuvent plus faire grève, il ne leur reste donc que les manifestations pour faire entendre leur voix. Reste à voir quelle sera l'ampleur de la mobilisation de demain…

Revalorisation du minimum vieillesse jusqu'en 2012

Un décret publié le 29 avril 2009 au Journal officiel précise les étapes des prochaines revalorisations du minimum vieillesse pour les personnes seules.

Selon ce décret, le minimum vieillesse doit suivre cette progression :
677 euros par mois (revalorisé de 6,9% au 1er avril 2009)
708 euros en 2010
742 euros en 2011
777 euros en 2012 pour les personnes seules, ou lorsqu'un seul membre d'un couple en bénéficie.


Publié le Jeudi 30 Avril 2009 dans la rubrique Société | Lu 6219 fois