Sommaire
Senior Actu

15 juin : Journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées

Lundi prochain aura lieu la 10ème édition de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées. Une décennie contre ces crimes et violences commis envers les ainés, contre ce phénomène qui affecte des millions de seniors à travers le monde et mérite l'attention de la communauté internationale.


15 juin : Journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées
« La maltraitance des personnes âgées, ce crime odieux, survient souvent dans le secret des espaces privés, ce qui rend encore plus nécessaire sa dénonciation publique dans les termes les plus forts, indiquait récemment Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU. Nous devons faire preuve d’encore davantage de résolution pour régler ce problème dans le cadre des efforts plus larges que nous déployons pour que tous puissent vivre dans la dignité. »
 
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), entre 4 et 6%  des personnes âgées ont été victimes sous une forme ou une autre de maltraitance à domicile. Bien évidemment, la maltraitance des aînés peut entraîner de graves traumatismes physiques et avoir des conséquences psychologiques à long terme.
 
Et il faut prendre ce problème à bras le corps, car avec le vieillissement généralisé des grands pays dans le monde, cette maltraitance (physique, sexuelle, psychologique, morale, alimentaire ou financière) risque de se développer à vitesse grand « V » dans les années à venir.
 
L'Assemblée générale de l’ONU, dans sa résolution 66/127 PDF, a désigné le 15 juin Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées. Il représente le seul jour de l'année où le monde entier exprime son opposition à l'abus et aux souffrances infligées aux générations plus âgées.

3977 : en France, le numéro contre la maltraitance

Lever le tabou et libérer la parole, le lancement du 3977, numéro national permet aux victimes mais aussi à tout citoyen de signaler les cas de maltraitance dont il a connaissance. Lancé le 5 février 2008, il reçoit en moyenne des dizaines et des dizaines d’appels par jour.
 
Sur une large plage horaire (du lundi au vendredi, de 09h à 19 h), ce numéro national unique est mis à disposition de tous. L’écoute est assurée par des professionnels salariés, formés (formation initiale et continue). Les centres départementaux assurent une écoute de proximité (numéros à 10 chiffres) qui complète l’offre nationale. Cette écoute est assurée par des bénévoles formés.
 
L’écoute repose sur des bases formalisées et homogènes afin de permettre un traitement adapté à toutes les situations : permettre le soutien sans être une thérapie ; guider sans diriger ; prendre en compte la parole de l’appelant sans jamais la dénier ; refuser tout jugement sur le contenu des appels etles personnes impliquées ; respecter la confidentialité et les souhaits des appelants et considérer l’appelant comme un partenaire actif de la résolution du problème exposé.

La maltraitance des personnes âgées selon l’ONU

Qu’est-ce que la maltraitance des personnes âgées ?
Par maltraitance des personnes âgées, on entend « un acte unique ou répété, ou l’absence d’intervention appropriée, dans le cadre d’une relation censée être une relation de confiance, qui entraîne des blessures ou une détresse morale pour la personne âgée qui en est victime ». La maltraitance des personnes âgées peut prendre diverses formes telles que les violences physiques, psychologiques ou morales, sexuelles et financières. Elle peut aussi résulter d’une négligence volontaire ou involontaire.
 
Dans de nombreuses régions du monde, la maltraitance des personnes âgées est un problème peu reconnu dont on ne se préoccupe que rarement. Jusqu’à il y a peu, ce grave problème social était absent de la scène publique et considéré essentiellement comme une affaire privée. Encore aujourd’hui, la maltraitance des personnes âgées reste tabou, largement sous estimée et ignorée des sociétés du monde entier. Toutefois, les données factuelles s’accumulent, et indiquent que la maltraitance des personnes âgées est un important problème de santé publique et un problème de société.
 
Le problème de la maltraitance des personnes existe à la fois dans les pays en développement et dans les pays développés bien qu’il soit généralement sous-estimé à l’échelle mondiale. Les taux de prévalence ou estimations n’existent que dans certains pays développés – ils s’échelonnent entre 1 et 10%. Bien que l’ampleur de la maltraitance des personnes âgées soit inconnue, son importance sociale et morale est évidente. En tant que telle, elle appelle une réaction mondiale dont les facettes seront multiples et qui mettra l’accent sur la protection des droits des personnes âgées.


Publié le Vendredi 12 Juin 2015 dans la rubrique Société | Lu 1470 fois