Sommaire
Article publié le 04/01/2022 à 02:20 | Lu 4267 fois

Quel est le meilleur placement pour un senior en 2022 ?




Avancer dans le temps et prendre de l'âge conduit à poser un autre regard sur l'argent dont on dispose et que l'on souhaite voir fructifier. S'il n'existe pas de placements spécialement pensés pour les seniors, certains disposent de conditions qui répondent au contexte de cette période si particulière de la vie.


Bien définir les besoins des seniors en matière de gestion financière
Quand on prend de l'âge, l'énergie pour passer du temps dans la gestion administrative des économies diminue drastiquement. L'heure est à profiter de son temps et de ses proches.
 
La situation de chaque senior est particulière, pour définir les placements les plus judicieux, il convient donc de dresser un diagnostic de ses besoins en fonction de plusieurs éléments :
• l'âge
• le montant de la retraite et/ou des pensions
• l'épargne disponible
• le niveau de risque envisagé et les besoins ou capacités d'investissement financier
 
Une étape indispensable : les objectifs visés par l'investissement
Une fois ce premier état des lieux dressé, il convient également de mettre au clair les objectifs visés par cet investissement. S'agit-il de constituer une rente ou un patrimoine ? De verrouiller un capital pour le sécuriser, ou bien de le rendre productif ? De générer une rente complémentaire ou d'alléger sa fiscalité ? De préparer des projets ou une succession ?
 
Ces différentes questions doivent être posées afin d'opter pour la meilleure option possible et s'orienter ainsi vers l'investissement le plus à même de répondre à vos objectifs.
 
La vente en viager
Cette option se pose pour les seniors propriétaires qui ne souhaitent pas transmettre leur résidence principale tout en profitant d'une amélioration des conditions de vie quotidienne à domicile. Jusqu'au décès, le senior vendeur conserve la jouissance de son bien en obtenant, soit une part du capital de la vente, soit une rente mensuelle.
 
La pierre papier
L'immobilier reste le placement le plus convoité en France. Néanmoins, à un âge avancé, il n'est plus question de se lancer dans des projets énergivores et chronophages. C'est ici que l'alternative de la pierre papier s'avère intéressante, en permettant des rendements immobiliers tout en s'épargnant les contraintes de la gestion ou de l'achat.
 
Comment ? Grâce aux SCPI, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, des organisations financières qui investissent dans l'immobilier. Vous pouvez alors investir dans des parts de la structure, et ainsi percevoir des dividendes. À noter, les parts de SCPI sont considérées comme un des meilleurs rendements, avec une moyenne de 4,40% en 2019.
 
L'assurance-vie
Au-delà de 70 ans, ce contrat possède l'avantage de bénéficier d'une exonération d'impôts pour les plus-values. Un atout intéressant pour des versements d'autant plus rentables. Le capital investi reste disponible à tout moment pour être retiré de ce contrat sûr, sans risque de pertes.
 
Les intérêts sont plutôt faibles, généralement aux alentours de 1,50% par an, il convient de se renseigner des différentes offres présentes sur le marché pour choisir la meilleure assurance vie proposée. Enfin, l'un de ses atouts est la niche fiscale qu'elle constitue au moment du décès, puisque l'ensemble des sommes versées avant la 70ème année du détenteur sont considérées comme hors succession. L'abattement est par la suite moins intéressant, bien que toujours avantageux.
 
Le Livret A
Comme pour l'ensemble des personnes qui souhaitent investir leurs économies, la question du Livret A peut légitimement se poser. Avec un apport minimum de 10€ et un plafond de 22 950€, il permet d'épargner facilement et de bénéficier des fonds à tout instant. Néanmoins, le taux d'intérêt fixé à 0,75% est plutôt bas, et ne permet pas de bénéficier d'une rémunération véritablement intéressante, si tel est l'objectif visé.
 
Le plan d'épargne retraite : ayez un coup d'avance
Le plan d'épargne retraite est l'un des investissements les plus judicieux pour les seniors qui sauront s'y prendre tôt. En effet, les versements sont défiscalisés et permettent, une fois à la retraite, de bénéficier d'un capital ou d'une rente. Une rentabilité davantage intéressante, encore si ce produit d'épargne a été ouvert tôt, au moins avant 50 ans, et régulièrement alimenté.