Sommaire
Article publié le 18/08/2003 à 00:00 | Lu 804 fois

Nouvelle-Zélande - un plan de lutte contre le chômage cible les chômeurs âgés


Un nouveau plan de lutte contre le chômage va toucher directement les travailleurs âgés. Le gouvernement néo-zélandais vient en effet de lancer le projet « Jobs jolt », que l’on pourrait traduire par « secouer le travail ». Ce dernier comprend plusieurs initiatives destinées à diminuer le chômage, et en particulier à inciter les chômeurs les plus âgés à travailler. Le ministre des Affaires sociales, Steve Maharey, explique que ceux qui refuseront un emploi s’exposeront à des pénalités, dont la suspension de leur indemnité chômage par exemple. En Nouvelle-Zélande, 8 000 chômeurs âgés de 55 à 60 ans sont dans une situation de pré-retraite, qui les dispense de rechercher un emploi. Cependant la pénurie de travailleurs compétents justifierait la nécessité de ces mesures drastiques, quitte à pousser certains chômeurs à changer de ville, déménager afin de trouver un travail. Le projet concerne également les familles monoparentales et les chômeurs longue-durée. Cette stratégie, qualifiée de « positive face au vieillissement » coûtera plus de 100 millions de dollars NZ (soit environ 52 millions d’euros), et devrait porter ses fruits d’ici les trois prochaines années d’après le ministre.