Sommaire
Article publié le 10/04/2020 à 05:11 | Lu 1411 fois

La téléconsultation médicale par téléphone est autorisée pour les plus de 70 ans




En ces temps de confinement, il faut savoir que la téléconsultation médicale à le vent en poupe. Oui mais voilà, tout le monde n’a pas forcément une connexion internet à la maison, notamment les personnes âgées. A ce titre, il faut savoir que désormais, la téléconsultation médicale par téléphone est autorisée, entre autre, pour les plus de 70 ans.


Pendant des années, les professionnels de santé ont été réticents à l’idée de téléconsultations médicales… Mais les temps changent et les nouvelles technologies aidant, les mœurs ont évolué.
 
De fait, depuis cinq ans environ, l’idée de « téléconsulter » (le consulter à distance via une vidéoconférence) son médecin a commencé à faire son chemin, auprès des médecins, mais également auprès des patients !
 
Naturellement, la pandémie qui sévit actuellement dans le monde, ne fait qu’accélérer cette tendance de fonds. A ce sujet, le gouvernement va encore plus loin de l’idée même de la téléconsultation. Ainsi, alors que « la téléconsultation médicale restait impossible aux patients dépourvus de connexion en vidéo via un portable, une tablette ou un ordinateur », elle sera désormais autorisée pour certains de ces patients par téléphone !
 
En gros, cela signifie que vous allez pouvoir réaliser une visite médicale par téléphone même si vous n’avez pas Internet. Attention toutefois, cela concerne uniquement : les patients malades du Covid-19 ou susceptibles de l'être ; ceux en affection de longue durée ; les plus de 70 ans ; ou toute personne résidant dans une zone blanche, c'est-à-dire une zone non desservie par un réseau de téléphonie mobile ou par internet.
 
Cette possibilité est également ouverte au suivi à distance par les infirmiers des patients atteints du Covid-19.
 
Point important : ces consultations médicales par téléphone seront prises en charge comme les autres téléconsultations dans le cadre de la crise sanitaire. Elle bénéficient ainsi d'une exonération du ticket modérateur (l'Assurance maladie prend en charge 100% des frais et de la suppression de la participation (forfait de 1 €) et de la franchise.