Sommaire
Article publié le 20/06/2003 à 00:00 | Lu 579 fois

France - De plus en plus de générations au sein d'une même familles


Une étude publiée par le Crédoc en mai dernier, « Les relations entre les générations : de la contrainte au plaisir ? », réalisée par Delphine Chauffaut, révèle que 2 millions de seniors sont actuellement arrière-grands-parents. Les ménages ont désormais moins d’enfants mais les familles s’étalent davantage sur plusieurs générations (quatre voire cinq). Les relations intergénérationnelles s’en trouvent donc modifiées.

En effet, les grands ou arrière-grands-parents s’impliquent plus dans les relations qui les lient à leurs petits ou arrière-petits-enfants. L’affect, plus que l’autorité, entre en jeu. Chez les hommes surtout, qui il y a plusieurs années n’accordaient que peu d’attention à leur descendance, s’intéressent de près à l’éveil de leurs petits-enfants. Les « mamies », elles, en revanche n’ont pas modifié leur comportement. Elles restent des confidentes et choient sans limites les plus jeunes.