Sommaire
Article publié le 30/05/2022 à 12:46 | Lu 708 fois

Comment prévenir les "scams" sur le Forex ?




La technologie ne cesse de nous surprendre, notamment quand il s’agit de nous faciliter la vie et le travail au quotidien. Le fait est que ces nouveaux outils high-tech s’avèrent redoutables lorsqu'il s'agit de renforcer les capacités des professionnels -et des particuliers- dans leurs domaines respectifs et en particulier, dans l’univers de la finance et le commerce.


Oui mais voilà, le revers de la médaille est que ces technologies peuvent aussi avoir de sombres destinées… Dans la pratique, on le voit de plus en plus, des hackers et des pirates informatiques se servent de cet impressionnant arsenal pour arnaquer ou tout simplement, voler les entreprises et les simples investisseurs.
 
Naturellement, dans ce contexte, le Forex trading ne fait pas exception à la règle. De nombreux investisseurs sont victimes de ces malversations en raison d’un marché encore non réglementé, instable et imprévisible.
 
Voici donc une liste des escroqueries typiques et comment vous pouvez les empêcher et vous protéger :
 
Les scams typiques :
Vendeurs de signaux : ce sont ceux qui promettent de prodiguer des conseils sur le moment opportun d'acheter ou de vendre des devises. Ils sont très bons pour vous faire croire que vous allez devenir millionnaires très rapidement ! Si vous souhaitez vous faire aider par un vendeur de signaux, assurez-vous d'abord de sa réputation.
 
Systèmes de trading automatisés : ceux-là vous promettent que vous allez gagner de l'argent de manière automatisée. Vous n'aurez rien à faire ! Mais attention, la véritable menace de ces "robots de trading " est qu'ils ont été conçus par des programmeurs qui ne connaissent pas forcément les subtilités de l'activité Forex. La plupart de ces robots fonctionnent sur la base de formules et de scénarios prédéterminés, ce qui va à l'encontre de l'idée même de l'instabilité du marché Forex !
 
Scams de courtiers : ce type d'arnaque est presque exclusivement destiné aux débutants ! Aux investisseurs qui font leurs premiers pas… Certains courtiers essaieront de prime abord de gagner votre confiance en développant votre relation puis, ils utiliseront cette proximité pour vous voler de l'argent. Attention, ces scammeurs sont très déterminés et semblent parfaitement légaux ! Faites très attention à ce que vous signez.  
 
Marketing à plusieurs niveaux (MLM) : cela consiste à recruter de nouveaux membres payants dans un système de type pyramidal. Vous êtes ensuite encouragé et stimulé à recruter davantage de membres payants à travers un marketing ciblé dans une boucle sans fin... Si vous souhaitez faire partie de ces systèmes, assurez-vous qu'ils mettent l'accent sur la conclusion de bonnes affaires et non sur le recrutement d'autres investisseurs.
 
Fake Forex Funds : vues de l'extérieur, ces sociétés semblent prospères et prestigieuses. Elles aiment vendre l'idée qu'elles vont générer des profits rapidement. Mais au final, l'histoire s’avère souvent nettement plus dramatique puisqu'ils utilisent -encore une fois- votre confiance pour vous prendre votre argent ! Ces fonds sont bien connus, alors assurez-vous de savoir à qui vous avez affaire.
 
Quatre façons d'éviter les escroqueries sur le Forex :
Maintenant que vous connaissez les scams les plus connus, vous devez rester vigilant et mettre en place les stratégies suivantes :
 
- Évitez toute entreprise ou individu qui vend l'idée de générer des profits ou de réussir trop rapidement
- Évitez les entreprises ou les particuliers qui n'ont pas de registre, de preuve ou d'informations de base disponibles en ligne
- Évitez les entreprises ou les particuliers qui présentent sur leurs sites Web des captures d'écran qui ne sont remplies que de revenus et qui n'ont aucun enregistrement de perte. Ce matériel de marketing est généralement très flashy et esthétique. N'en devenez pas la proie !
- Évitez les entreprises ou les individus qui vous contactent en vous donnant des conseils ou une orientation non sollicités et essaient de vous inciter à acheter un produit ou à louer un service.




Dans la même rubrique
< >

AD



ARTICLES LES +