Sommaire
Article publié le 12/05/2003 à 00:00 | Lu 798 fois

Chine - Impact du SRAS chez les seniors


Selon une étude d'épidémiologistes de Hongkong et de Grande-Bretagne, le taux de mortalité dû au SRAS est plus important chez les personnes de 60 ans et plus. Contrairement aux premières estimations qui révélaient un taux de mortalité de 4 voire 5 %, ce chiffre au 28 avril se situerait entre 43 et 55% ! Le taux de mortalité des moins de 60 ans tourne lui autour de 7 à 13%.