Sommaire
Senior Actu

Zona : les seniors désormais inscrits au calendrier vaccinal

Selon le calendrier vaccinal 2016, qui vient d’être publié par le ministère de la Santé et qui fixe la politique vaccinale en France, les seniors de plus de 65 sont désormais inscrits dans la vaccination contre le zona. Détails.


Zona : les seniors désormais inscrits au calendrier vaccinal
Le zona est une maladie que l’on connait tous, au moins de nom, mais dont la connaissance, en réalité, reste floue et parcellaire. C’est en tout cas ce qu’indique un récent sondage d’OpinionWay réalisé pour le compte du laboratoire Sanofi Pasteur MSD. De fait, 80% des sondés connaissent le zona mais seule la moitié sait que cette pathologie est dû à la réactivation d'un virus, celui de la varicelle !
 
Il s’agit d’une pathologie douloureuse et parfois invalidante, susceptible de toucher toute personne ayant déjà eu la varicelle dans sa vie, soit environ… 95% de la population française. On estime qu'un quart de la population sera confrontée à cette maladie au cours de sa vie, et après 65 ans, le risque de développer un zona fait plus que doubler.
 
L’âge reste le premier facteur de réactivation du virus : la moitié des cas de zona survient après 65 ans. Au moment de l’éruption et dans les jours suivants, les douleurs sont présentes au niveau de la zone atteinte. Le zona peut être à l’origine de complications graves, notamment des douleurs neurologiques persistantes après la guérison de l’éruption cutanée, appelées douleurs ou névralgies post-zostériennes. Chez 10% à 15% des personnes souffrant de zona et jusqu’à 30% chez les personnes de plus de 70 ans, ces douleurs persistent plusieurs mois, voire plusieurs années.
 
Dans ce contexte, et depuis cette année, la vaccination est recommandée et remboursée chez tous les adultes de 65 à 74 ans révolus. Jusqu'à la publication du calendrier des vaccinations 2017, un rattrapage est proposé chez les adultes de 75 à 79 ans révolus. Durant un an, les patients mais également les docteurs doivent donc intégrer cette vaccination dans le cadre des consultations des 75-79 ans.
 
Aux USA, une étude réalisée en vie réelle sur plus de 300.000 patients âgés de 60 ans et plus a montré que le vaccin permettait de prévenir la survenue d’un zona dans 55% des cas, qu’il diminuait les cas de zona ophtalmique de 63% et les hospitalisations de 65%. Une autre étude, conduite également aux Etats-Unis, menée auprès d’une population de plus de 750.000 seniors de 65 ans et plus (dont 66% âgés de de 65 à 80 ans), a montré une réduction de 59% de la survenue des névralgies post-zostériennes. D’autres essais menés également en vie réelle semblent confirmer sur de très vastes populations le bon profil de tolérance du vaccin. 
 
Ce vaccin composé d’une souche virale atténuée du virus varicelle-zona, est contre-indiqué chez les personnes immunodéprimées. Le prix public est de 126,96 euros la dose avec un taux de remboursement de 30% par l'Assurance maladie dans le cadre des recommandations vaccinales officielles. 
 
Cette vaccination s’inscrit  dans une approche globale de prise en charge de la population senior pour contribuer à son maintien en bonne santé.    


Publié le Lundi 4 Avril 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1051 fois