Social

Zimbabwe : Harare allège les conditions de vie des personnes âgées


Selon une récente dépêche de l’agence de presse chinoise Xinhua, le Sénat du Zimbabwe (Afrique australe) vient d’adopter un ancien projet de loi sur les personnes âgées qui devrait permettre aux aînés de plus de 60 ans d’être exemptés du paiement de factures de services publics et de recevoir des soins de santé gratuits.


La plupart des seniors zimbabwéens ont subi l’érosion du montant de leur retraite au cours de l'ère inflationniste… Aujourd’hui, ils touchent en moyenne l’équivalent de 20 dollars américains par mois. Un chiffre dérisoire et une pension qui ne peut suffire, en aucun cas, à leurs besoins !

Dans ce contexte, le gouvernement d’Harare a voulu rejoindre d'autres pays de la région qui ont mis en place de telles lois pour assurer aux personnes âgées, la sécurité de leurs revenus… Précisons qu’en 2010, le Zimbabwe était classé dernier dans la liste des pays par indice de développement humain.

Pourtant, le Zimbabwe avait été le tout premier pays d’Afrique à rédiger un tel projet de loi en 2002, suite au Plan d'action international de Madrid sur le vieillissement ; plan qui recommandait que les Etats africains mettent en place des politiques visant à améliorer les conditions de vie des aînés.

En adoptant cette loi (la semaine dernière), le ministre local du Travail et des Services sociaux a indiqué que le nombre croissant de personnes âgées vulnérables qui souffrent et ne parviennent pas à accéder à des services essentiels « était devenu une source d'inquiétude pour le gouvernement », d'où l'adoption de la loi. En 2009, les plus de 64 ans représentaient 3,9% de la population et l’espérance de vie à la naissance était de 45,77 ans…

Reste à savoir, si dans les faits et au quotidien, cette loi sera appliquée ou s’il s’agit juste d’un effet d’annonce…
Lu 936 fois
Publié le Mercredi 25 Juillet 2012




Réagir à cet article :






Suivez-nous sur Facebook


Newsletter : restez informés par email

Retrouvez-nous sur les réseaux