Sommaire
Senior Actu

Zeiss Superb : un verre progressif qui s’adapte à tous les porteurs

La marque Zeiss étoffe sa gamme de verres progressifs en proposant le nouveau Zeiss Progressif Superb, un verre qui s’inspire de l’ADN de la marque et des qualités de ses verres progressifs antérieurs. Lancé le 9 avril 2013, ce nouveau verre s’annonce comme « le seul progressif optimisé du marché qui s’adapte à toutes les montures grâce à la personnalisation de la longueur du couloir de progression ». Explications.


Lancé le 9 avril 2013, le verre progressif « Zeiss Superb » est un verre haut de gamme qui s’inspire de l’ADN de la marque et des qualités de ses verres progressifs antérieurs.
 
Prise en compte de la binocularité*, couloir variable, surfaçage freeform unique et de nombreux autres avantages sont le symbole des compétences techniques mises à la disposition des opticiens et des porteurs de lunettes depuis de nombreuses années par Zeiss.
 
Le confort de vision et l’adaptation rapide aux verres progressifs sont depuis toujours au coeur des préoccupations de la marque. C’est depuis 2007, avec la sortie du Zeiss progressif GT2 3D, que le fabricant  propose des verres progressifs qui tiennent compte et améliorent la vision binoculaire.
 
Selon le communiqué de la marque, ces nouveaux verres progressifs, présentés en avant-première au Silmo 2012, apportent jusqu’à 40% de zones de vision binoculaire nette en plus, comparé aux verres progressifs classiques.
 
« Certains verres progressifs sur le marché semblent proposer pour la première fois cette prise en compte de la binocularité dans le design du verre, alors que le leader de l’optique de précision assure le « calcul du verre à la paire » depuis plus de 5 ans » rappelle la marque dans son communiqué.
 
La marque Zeiss a voulu démontrer avec ce nouveau verre progressif, toutes les compétences techniques mises à la disposition des opticiens et des porteurs de lunettes depuis de nombreuses années.
 
*Binocularité : superposition des zones d’astigmatisme pour maximiser la fusion binoculaire. Jusqu’à 40% de zones de vision binoculaire nette en plus, par rapport à un progressif classique avec un calcul indépendant de la géométrie des deux yeux.


Publié le Mardi 7 Mai 2013 dans la rubrique Consommation | Lu 2063 fois