Sommaire
Senior Actu

Zeiss DriveSafe : pour conduire sans fatigue visuelle

Les conditions de conduite évoluent sans cesse. Les nouvelles technologies des projecteurs des automobiles rendent les phares plus agressifs pour la vue et chaque voiture croisée la nuit ou dans un tunnel est un supplice pour les yeux. Zeiss DriveSafe, une solution pour conduire sans fatigue visuelle.


Si la fatigue visuelle concerne souvent le travail sur écran, l’apparition des nouvelles technologies d’éclairages automobiles comme le xénon, les diodes ou le laser contribue également à la gêne importante éprouvée par les automobilistes.
 
C’est avec l’objectif de corriger cette gêne que Zeiss propose aujourd’hui des verres correcteurs conçus spécifiquement pour la conduite automobile, il s’agit du DriveSafe. Précisons que les DriveSafe sont des verres classiques qui ne sont pas réservés à la conduite. Ils subissent simplement un traitement qui prévient des risques d’éblouissement.
 
Outre le traitement, la conception du verre est calculée de manière à intégrer le trajet des faisceaux lumineux des projecteurs. La variation de leur puissance lumineuse est également intégrée dans la conception du verre afin de prendre en compte l’agrandissement de la pupille par faible luminosité.

Déjà complexes, ces verres DriveSafe doivent également pouvoir être progressif dans leurs corrections. Plus précisément, les presbytes qui utilisent des verres « progressifs » doivent pouvoir disposer de cette nouvelle technologie. Un challenge que Zeiss a relevé en créant des zones de vision différenciées. Les parties latérales du verre sont ainsi dédiées à la vision des rétroviseurs tandis que la partie centrale basse permet la lecture du tableau de bord. Des choix qui impliquent des compromis pouvant jouer sur la perspective visuelle et qui demandent un temps d’accommodation. Précisons que ces verres sont également proposés en version monofocale. Les myopes ne sont pas oubliés.
 
Dans leur aspect, les DriveSafe à l’instar des verres antireflets présentent un reflet bleu assez présent. Ce qui en soi ne présente aucune gêne. Il s’agit là d’un détail esthétique totalement subjectif. A l’usage, l’accommodation au DriveSafe se fait sans problème et l’on apprécie lors du passage dans un tunnel l’effet de contraste qui se fait en atténuant l’éblouissement habituel. Lorsque l’on travaille sur un écran d’ordinateur, on éprouve brièvement une sensation de fuite des parallèles qui s’estompent après quelques instants.
 
Autre avantage, il est possible d’équiper les verres DriveSafe de système « solarisant » qui permet aux verres de se teinter de quelques gradations en fonction de la luminosité. Toujours pratique lorsque l’on se retrouve à conduire en plein soleil. Avec ce produit, Zeiss offre une véritable paire de lunette correctrice que l’on peut porter en permanence. Il ne s’agit pas d’une monture à laisser dans la voiture.
 
Joël Chassaing-Cuvillier


Publié le Lundi 12 Septembre 2016 dans la rubrique Consommation | Lu 967 fois