Accueil
La Newsletter ▼
Facebook
Twitter
Rss
 
Société

WeDO : projet européen de lutte contre la maltraitance des personnes âgées


A l’occasion de la journée internationale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées, qui s’est tenue le 15 juin dernier, l’UNCCAS* et la FNG* -coordinateurs du projet européen WeDO pour la France- appellent à soutenir et à relayer la demande d’un cadre européen de qualité pour le bien-être et la dignité des personnes âgées formulée par la plate-forme AGE auprès de l’Union Européenne et encouragent tous ces acteurs à participer au projet WeDO.


« Le vieillissement de la population et les grandes réformes sociales et économiques que ce changement démographique va entraîner nécessitent de trouver les moyens de lutter contre la maltraitance des personnes âgées et d’assurer une vie digne au grand âge » souligne Anne-Sophie Parent, Secrétaire général de la plateforme AGE.

Et de préciser : « Il s’agit d’un défi majeur pour l’UE nécessairement situé au cœur de ses politiques actuelles de vieillissement actif et en bonne santé ».

Ces dernières années, la question de maltraitance et de négligence envers les personnes âgées vulnérables a gagné en importance aux niveaux national et européen. Les pouvoirs publics, les décideurs politiques, les services de soins et les associations d’usagers sont désormais conscients que la maltraitance et la négligence à l’encontre des personnes âgées sont une infraction grave aux droits de l’homme et ne peuvent plus être tolérées.

Des mesures doivent être prises pour assurer aux aînés une protection adéquate, qu’elles puissent jouir d’un vieillissement dans la dignité, même lorsqu’elles deviennent dépendantes des autres en termes de soins et d’assistance.

Nous connaissons tous des situations de maltraitance et de négligence envers les personnes âgées, et ces mauvaises pratiques existent dans tous les pays de l’Union européenne et dans tous les lieux de soins, au domicile, dans la communauté ou dans les institutions.

Dans certains cas cette maltraitance est délibérée, mais dans la grande majorité il s’agit de « mauvais traitements » non intentionnels qui portent atteinte au bien-être et à la dignité des personnes âgées vulnérables. Néanmoins, il existe aussi de nombreuses expériences positives et de « vraies » réussites à travers l’Europe. Le plus souvent, les aidants –formels et informels– sont très dévoués et s’investissent énormément pour prodiguer les meilleurs soins possibles aux personnes âgées ayant besoin d’assistance.

« De notre point de vue, la meilleure façon de prévenir les « mauvais traitements » et la maltraitance envers les aînés est d’améliorer la qualité des soins et du soutien que nous offrons à ceux nécessitant soins et assistance » assure AGE dans son communiqué.

La plate-forme européenne pour les personnes âgées et un ensemble de partenaires de douze pays européens développent actuellement un Cadre Européen de qualité des soins et d’assistance de longue durée inluant des principes de qualité et des recommandations pour la mise en œuvre de ces principes basés sur la Charte Européenne des droits et des responsabilités des personnes âgées nécessitant des soins et une assistance de longue durée.

Ce cadre européen de qualité des soins et d’assistance de longue durée sera présenté au parlement européen le 14 novembre 2012 à l’issue de la conférence finale du projet WeDO pour le bien-être et la dignité des personnes âgées.

AGE plate-forme Europe (anciennement AGE – plate-forme européenne pour les personnes âgées) est un réseau européen d’organisation de personne âgées de plus de 50 ans et représente environ 30 millions de personnes âgées en Europe. AGE a pour objectif de faire connaître et de promouvoir les intérêts des 150 millions de citoyens âgées de plus de 50 ans de l’union européenne et de sensibiliser le public aux questions qui les concernent.

La Plate-forme AGE coordonne le projet européen WeDO qui développe un cadre de qualité pour les personnes âgées ayant besoins de services de soins ou d’assistance. Pour en savoir plus sur WeDO.

*union nationale des centres communaux d’action sociale et fondation nationale de gérontologie

Lu 1205 fois
Publié le Lundi 18 Juin 2012


Réagissez




Suivez-nous sur Facebook

Découvrez les 10 articles les plus :

Newsletter : restez informés par email