Sommaire
Senior Actu

Vue et audition des salariés seniors : y voir plus clair

Pour la deuxième année consécutive, l’Observatoire de la santé visuelle et auditive du Groupe Optic 2ooo, présente les résultats d’une étude menée auprès d’un public ciblé ; ainsi, après avoir analysé la vue et l’audition des adolescents, l’Observatoire se penche cette année sur celles des plus de 50 ans au travail. Détails.


Vue et audition des salariés seniors : y voir plus clair
Sur l’échantillon de mille personnes actives de plus de 50 ans interrogés, la quasi-totalité (93%) est  touchée par un défaut de la vision et les trois-quarts (76%) se déclarent incommodés par des gênes visuelles occasionnelles telles que la fatigue visuelle ou une vision trouble. Enfin, 9% souffrent de pathologies oculaires telles que la cataracte, le glaucome ou la DMLA.
 
Concernant l’ouïe : un petit tiers de ces actifs (30%) connait aussi de troubles de l’audition (presbyacousie ou acouphènes). Un chiffre moins important que pour la vue du fait de l’apparition plus tardive des signes liés à la presbyacousie. Mais 41% évoquent aussi des gênes auditives, telles que les difficultés à comprendre la parole dans le bruit ainsi que des bruits dans les oreilles.
 
Toujours selon cette enquête, en ce qui concerne le dépistage, les pratiques sont inégales : si la majorité (88%) des médecins du travail teste systématiquement la vision en revanche, seul un gros tiers (34%) vérifie l’audition.
 
Autre information : 43% des actifs sondés quinquas et plus indiquent que le temps passé devant les écrans d’ordinateur est trop important: l’accommodation est excessive, les reflets incessants et les lumières fortes variées exigent des efforts pour l’oeil et pour les muscles qui l’entourent. Pour un gros quart (27%) les lunettes et/ou les lentilles ne sont plus adaptées à leur vue et 24% se plaignent de leurs problèmes de vision qui selon eux, entraînent une fatigue générale ; enfin, 13% évoquent des problèmes de concentration dus à la baisse de la vision.
 
Concernant les causes à l’origine des gênes auditives, les actifs citent en premier le bruit émis par l’environnement extérieur, tels que travaux ou transports (31%), puis viennent ensuite le bruit à l’intérieur du bureau, le téléphone ou encore l’imprimante (23%).
 
Cet Observatoire permet de constater que les troubles de la vision ne sont pas toujours bien corrigés. Ainsi, au travail, un quart des salariés quinquas et plus qui devrait porter des lunettes/lentilles n’en porte pas. Le chiffre s’élève à 90% pour le port d’appareils auditifs (toujours moins bien considéré). De fait, 51% estiment que leur perte auditive est trop récente ou trop légère pour justifier un équipement.
 
Autre point, ces actifs seniors considèrent que leurs soucis de vue contraignent leur vie professionnelle pour un tiers d’entre eux, la proportion s’élevant à la moitié pour les troubles auditifs. Les médecins corroborent ces ressentis. Selon eux, les problèmes de vue entrainent des maux de tête (69%) et une diminution des performances (60%), les problèmes d’audition sont quant à eux à l’origine d’augmentation du stress (80 %) et de repli sur soi-même (78%).


Publié le Jeudi 1 Décembre 2016 dans la rubrique Emploi | Lu 939 fois