Sommaire
Senior Actu

Vins : l'Alsace en fête pour Noël

Proche de l’Allemagne, l’Alsace possède plus qu’ailleurs en France, le goût et l’art de célébrer la tradition de Noël. Si l’on ajoute que cette région possède l’un des plus beaux terroirs viticoles de France, tout est réuni pour que la fête soit réussie !


C’est dans cet esprit de fête et de convivialité que nous vous proposons une courte sélection de grands crus d’Alsace en les associant avec quelques spécialités culinaires réservées pour ces moments de partage.
 
Rappelons que les grands crus alsaciens sont issus de vignobles situés entre 200 et 400 mètres d’altitude. Abrités par le massif des Vosges, ils ne subissent pas les intempéries venues de l’ouest et reçoivent au contraire, le bénéfice d’un climat continental chaud et sec.
 
Quatre cépages sont autorisés à se prévaloir de l’appellation AOC : le Riesling, le Muscat, le Pinot gris et le Gewurztraminer. Un rendement maximal de 55 hectolitres à l’hectare est également fixé. Un choix rigoureux dicté par la volonté de respecter la vigne et de produire des vins de plus grande qualité. Il faut savoir que 15% du vignoble alsacien est cultivé en agriculture biologique. 

Elégants et raffinés, les vins d’Alsace seront les compagnons des repas de fêtes et pourront être présents à chaque étape, de l’apéritif jusqu’au dessert. Les amateurs de fruits de mer et de poissons apprécieront ce Riesling Grand Cru Kaefferkopf  2012 de chez Kuehn. A la fois vif et délicat, il offre un nez d’agrumes qui se confirme en bouche par l’acidité minérale de son terroir. Un vin qui est élevé dans des cuves de chênes dans un domaine fondé en 1675. On retiendra le souci esthétique de cette maison qui propose son vin dans une bouteille cannelée qui renouvelle la classique bouteille d’Alsace. Un vin élégant et fin.
 
Avec le Gewurztraminer de Hubert Metz, c’est la gourmandise qui prime, il n’est pas nécessaire de lui trouver un accord. Un moment de tranquillité sera parfait pour le déguster. En revanche, un foie gras, des fromages comme le Stilton ou quelques figues seront des accompagnements parfaits pour ce Grand Cru Winzenberg. Minéral, épicé et souple, il exprime avec souplesse le terroir granitique d’où il est issu. Un nez épicé où l’on retrouve le coing et une robe soutenue, ce Winzerberg n’a pas besoin de prétexte pour être bu.
 
Autre Grand Cru d’Alsace, le Pinot Gris Sonnenglanz du Domaine Stirn s’accordera parfaitement avec de la chasse comme avec une poêlée de cèpes. Elevé en fûts de chênes et récolté à la main, il possède une minéralité naturelle et légère. En bouche, on retrouve la douceur de la poire et des mirabelles lorraines.
 
Si l’Alsace est principalement une terre de vins blancs, elle ne néglige pas pour autant les amateurs de vins rouges. Les Pinot Noir d’Alsace témoignent de l’intérêt que la région porte aux rouges de qualité. Notre sélection se porte sur le « H » de Paul Buescher et la Cuvée Arthur du Domaine Maurice Schoech.
 
Joël Chassaing-Cuvillier


Publié le Vendredi 21 Octobre 2016 dans la rubrique Consommation | Lu 1108 fois