Sommaire
Senior Actu

Villa Sully : vivre à domicile en toute sécurité

La grande majorité des personnes âgées ne veulent pas aller en maisons de retraite et espèrent, fort logiquement, rester vivre à leur domicile. Mais, encore faut-il pouvoir faire face aux éventuels maladies et handicaps liés à la vieillesse, surtout lorsqu’on vit seul. En créant Villa Sully, le groupe GDP Vendôme offre aux ainés la même sécurité et des soins identiques à ceux fournis en maisons de retraite, mais à domicile.


« En créant la Villa Sully, nous avons voulu imaginer la maison de retraite à domicile, c'est-à-dire,  concilier la sécurité et les services d'un EHPAD et le maintien à domicile » explique Jean-Marie Vetel, gériatre du groupe de maison de retraite GDP Vendôme.
 
Et de poursuivre : « dans ce but, le pôle de santé de nos établissements est un élément majeur : il assure au sein même de la résidence une présence médicale et des services de soin facilement accessibles que les résidents peuvent mobiliser à leur demande et en fonction de leurs besoins. Pour les personnes âgées, c'est un élément indispensable de sécurité et de confort ».
 
Rappelons que d’une manière générale, les personnes âgées en perte d'autonomie qui continuent -malgré tout- à vivre chez elles sont confrontées à des difficultés d'accès au système de soin, qu'il s'agisse de la médecine de ville ou des consultations hospitalières ; des difficultés matérielles comme les prises de rendez-vous ; et des difficultés de prise en charge médicale quotidienne des multiples pathologies spécifiques aux personnes âgées, le suivi des  prises des médicaments, le suivi nutritionnel etc.
 
« Toutes ces situations chroniquement mal prises en charge peuvent conduire à un état de crise aboutissant immanquablement aux urgences des hôpitaux » remarque le Docteur Jean-Marie Vetel.
 
Entièrement équipée de nouvelles technologies permettant de prévenir les risques liés au vieillissement (dénutrition, chutes ou mauvaise observance médicamenteuse), les appartements des Villas Sully s'adaptent à la perte d’autonomie et à l’évolution de l'état de santé du locataire qui peut y vivre seul ou en couple.
 
Ce nouveau concept propose également (tout comme les nombreuses résidences pour seniors) une offre de services à la personne et de proximité qui visent à répondre aux attentes et besoins de ces seniors avec en plus, une conciergerie disponible 24h/24, un service d'aide à domicile, un pôle médical et un restaurant, tous ouverts sur la ville. Important pour continuer à faire partie du monde qui nous entoure…
 
Dans la pratique, Villa Sully s'appuie aussi sur une équipe de spécialistes des pathologies des personnes âgées : médecins gériatres, kinésithérapeutes et infirmiers. Ils sont regroupés au sein d'un cabinet, ouvert sur la ville, offrant une présence permanente et facilitant les rendez-vous et le suivi médical rapproché. Les résidents peuvent s'adresser à leur demande à ces spécialistes, pour des consultations ponctuelles ou pour un suivi régulier de leur état de santé ou de leur traitement.
 
« Le pôle de santé fait partie intégrante de la résidence, poursuit le Dr Vetel. Dans certains cas, si des cabinets médicaux ou des services d'hospitalisation à domicile existent à proximité, des partenariats seront possibles. Ce cabinet médical multidisciplinaire regroupant plusieurs spécialistes assure une permanence au profit des résidents et peut accueillir également des patients externes ».
 
« Dans les Villa Sully nous avons passé des conventions avec des services de soins infirmiers qui, là encore, à la demande de chaque locataire et sur ordonnance médicale pourront intervenir matin, midi et soir pour leur  apporter des aides comme les soins, la toilette, l'administration des médicaments,... De plus, en dehors de ces interventions ponctuelles un « room service » est disponible à chaque instant sur appel pour faire face aux petits problèmes de la vie quotidienne (aide au lever, toilettes, etc.) afin qu'une personne handicapée ne soit jamais laissée seule en perdition » conclut Jean-Marie Vetel.
 
La toute première Villa Sully a été ouverte à Annecy-Seynod (74). Comptez un loyer de 1.350  euros env. et jusqu'à 1 700 euros par mois selon les services souscrits, pour une personne seule. Incontestablement, ce nouveau concept s’annonce comme une belle alternative à la maison de retraite médicalisée.


Publié le Jeudi 27 Août 2015 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 1782 fois