Sommaire
Senior Actu

Vigilance grand froid : conseils aux personnes fragiles…

Ca y est… Le froid s’installe sur l’Hexagone. Et avec lui son cortège de risques… Notamment pour les personnes les plus fragiles. Dans ce contexte, l’Agence Régionale de Santé (ARS) publie quelques conseils à suivre pour traverser au mieux cette période…


Le froid demande des efforts supplémentaires au corps, et notamment au coeur qui bat plus vite pour lutter contre le refroidissement.

Ainsi, vaut-il mieux limiter les efforts physiques en extérieur, même lorsqu'on est en bonne santé. Si vous devez sortir, privilégiez les transports en commun.

Afin de limiter les risques d'hypothermie ou de gelures, se couvrir convenablement les extrémités : la tête, les mains et les pieds. Il faut aussi protéger le nez et la bouche pour respirer moins d'air froid.

Malgré les idées reçues, la consommation d'alcool ne réchauffe pas. Au contraire, cela peut s'avérer dangereux car l'engourdissement fait disparaitre les signaux d'alerte du froid et on ne pense pas à se protéger.

Ne pas oublier de porter une attention accrue aux enfants et aux personnes âgées qui, eux, ne se plaignent pas du froid. Enfin, si on remarque une personne sans abri ou en difficulté à cause du froid dans la rue, appeler le 115.

En cette période de froid, il faut aussi respecter scrupuleusement les consignes d'utilisation des appareils à combustion pour éviter tout risque d'intoxication au monoxyde de carbone. Ne pas surchauffer son logement mais chauffer normalement en s'assurant de sa bonne ventilation. Ne jamais obstruer les grilles de ventilation.

Proscrire l'utilisation de moyens de chauffages non adaptés tels que les cuisinières, barbecues et les braseros. Ne pas utiliser les chauffages d'appoint en continu. Ces appareils ne doivent fonctionner que par intermittence.

Assurez-vous auprès d'un professionnel qualifié de la bonne installation et du bon fonctionnement de votre appareil de chauffage. Installer impérativement les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments et jamais dans des lieux clos. Ils ne doivent jamais être utilisés à l'intérieur.

En cas de suspicion d'une intoxication au monoxyde de carbone, il faut évacuer les locaux et appeler les secours : le numéro unique d'urgence européen (112), les pompiers (18) ou le SAMU (15).


Publié le Mardi 15 Janvier 2013 dans la rubrique Santé | Lu 1028 fois