Sommaire
Senior Actu

Viet Nam – Développement du nombre de centenaires dans un pays vieillissant

Les pays industrialisés vieillissent, on le sait. Mais ce ne sont pas les seuls. Un certain nombres de pays en voie de développement voient eux aussi, leur population vieillir. C’est le cas par exemple du Viet Nam où la baisse du taux de natalité et l’augmentation de l’espérance de vie entraînent une augmentation de la part des personnes âgées dans la société. Là-bas aussi, cette tendance devrait s’accentuer dans les années à venir.


Depuis quelques années maintenant, le région du delta du Mékong est fière d’héberger presque une centaine de centenaires. Parmi eux, probablement les aînés les plus âgés du pays et peut-être même, la personne la plus vieille au monde. Selon l’un des responsables administratifs de cette province, 89 résidents de plus de cent ans ont été recensés, pour la plupart, en bonne santé aussi bien physique qu’intellectuelle.

Ainsi, il se pourrait que cette région abrite la personne la plus âgée au monde. Mme Nguyen Thi Thach serait née en 1890, ce qui lui ferait aujourd’hui 115 ans. Malheureusement tous les papiers officiels qui pouvaient prouver de manière certaine son année de naissance, ont été détruit par l’humidité. Selon son fils, ses papiers d’identité ont été refaits sous le régime de Saigon. Sa carte d’identité actuelle a été élaborée en fonction des informations de l’époque. En revanche tous les documents plus anciens ont disparu… Donc impossible de la faire entrer au livre des records.

Monsieur Doan Van Chan est né en 1894. Lui, a conservé tous les documents prouvant sa date de naissance. Il est donc très probablement la deuxième personne la plus âgée du pays. Il connaît par cœur toutes les histoires de son village. Il attribue sa longévité au fait qu’il a travaillé dur toute sa vie, qu’il a mangé des légumes frais tous les jours et qu’il est une personne résolument optimiste.

Selon les statistiques nationales, en 1999, le pays comptait environ six millions de personnes âgées (sur une population totale de 80 millions d’habitants) soit 40% de plus qu’en 1979. A ce rythme, vers 2030, le nombre de seniors sera égal à celui des enfants de moins de 15 ans, soit 17% de la population.

Avant 1945, l’espérance de vie à la naissance était très faible, de lors de 32 ans. En 1976, elle avait déjà été multipliée par deux (66 ans) et en 89, elle était de 68 ans. Depuis 2000, elle dépasse les 70 ans. Les trois quarts des personnes âgées vivent encore avec leur famille, seules 14% d’entre elles vivent seules. Presque quatre aînés sur 10 perçoivent une retraite ou une allocation sociale et un peu plus d’un tiers (36%) sont aidés financièrement par leurs enfants.

Face à cette situation, l’Institut de gérontologie Viet Namien (VNIG) a été créé fin 97 par le ministre de la Santé de l’époque. Ses activités principales sont la recherche et l’enseignement de la gérontologie, l’organisation de cours pour les infirmières, la communication et la promotion des activités en terme de santé pour les aînés, etc. Plus d’une cinquantaine de personnes y travaillent. Il peut accueillir par ailleurs 50 patients.

Cet institut (qui dépend du ministère vietnamien de la Santé) souhaite allier les soins aux personnes âgées à des politiques portant sur le refus de la misère, et veut créer des conditions favorables pour que les familles et la communauté puissent donner aux seniors, les meilleurs soins possibles.

Cet organisme a aussi proposé à l'Etat de fonder un Comité national des personnes âgées et d'introduire le « Programme de soins sanitaires pour les personnes du troisième âge » dans les objectifs nationaux de la santé.
Viet Nam – Développement du nombre de centenaires dans un pays vieillissant


Publié le Mardi 22 Février 2005 dans la rubrique Société | Lu 4461 fois