Sommaire
Senior Actu

Vieillissement programmé du Mexique : 166 seniors pour 100 enfants d’ici 2050

Le Mexique entre dans une phase d’accélération de son vieillissement, pourtant le pays ne semble pas prêt à affronter un tel défi. Actuellement, seul un Mexicain sur cinq perçoit une pension, ce qui oblige une grande partie des personnes âgées à continuer de travailler, parfois au-delà des 80 ans.


Compte tenu du vieillissement accéléré de la population, les seniors de plus de 60 ans qui représentent actuellement au Mexique 7.7% des habitants (soit 8.2 millions d’individus) représenteront d’ici vingt ans 17% des Mexicains et plus du quart (28%) d’ici 2050. A ce moment là, on comptera alors 100 enfants pour 166.5 adultes indique le Conseil national de la population (Conapo).

L’Institut national des personnes âgées mexicain (Inapam) précise qu’actuellement 30.000 personnes âgées seraient encore dans la vie active dans le domaine de la vente, employées dans les boutiques, à la réception dans les hôtels, etc. Selon le directeur général de cet institut, un total de 5.000 entreprises emploient des seniors.

De son côté, le Conapo indique que presque un tiers (29%) des personnes âgées sont toujours en activité. 65% des hommes de 60 à 64 ans continuent de travailler après la retraite et parmi eux, un quart des octogénaires ont toujours un travail rémunéré. Chez les femmes, le pourcentage est plus faible puisque 12% des plus de 60 ans sont encore actives, en revanche 80% d’entre elles ne sont pas déclarées. Rappelons que de nos jours au Mexique, 20% seulement des personnes âgées touchent une pension.

A terme, le nombre de veuves sans ressources va fortement augmenter, de nombreuses personnes ne pourront plus se déplacer sans aide (chaise roulante, cane ou déambulateur). D’ici 2050, le pays aura besoin de plus d’asiles et d’établissements d’accueil que de crèches ou d’écoles. A l’instar de l’Union Européenne, les infirmières, les gériatres, les cardiologues vont bientôt manquer pour s’occuper de cette population vieillissante. Pourtant, rien –ou presque- n’est fait pour parer à l’avancée en âge de ce pays. L’année dernière, un médecin local expliquait ce manque de prise en compte des aînés en soulignant « que la vieillesse et la mort ont toujours été considérées comme une tragédie or il s’agit d’un processus naturel, malheureusement on n’en parle jamais ».

A quelques jours de la célébration de la journée internationale des personnes âgées qui a lieu le 1er octobre de chaque année, le président mexicain Vicente Fox a reconnu qu’il restait encore beaucoup à faire, notamment en ce qui concerne le respect et la solidarité avec cette population âgée.

En savoir plus sur les seniors au Mexique :

Des policiers seniors autour des écoles dans la ville de Ciudad Juarez au Mexique
Le maire de Mexico lance un programme de soins des seniors à domicile
Création d’une maison d'accueil pour les prostituées seniors
Vieillissement programmé du Mexique : 166 seniors pour 100 enfants d’ici 2050


Publié le Lundi 29 Août 2005 dans la rubrique Divers | Lu 5243 fois