Sommaire
Senior Actu

Vieillissement, la situation en France en 2025 : tribune libre de Pascal Champvert

Le gouvernement réfléchit aujourd’hui à la situation de la France en 2025. Tout comme la ministre Michèle Delaunay, l’AD-PA* espère que notre pays aura intégré qu’un nombre croissant de personnes âgées est une chance pour chacun… Tout d’abord, chance de conserver ses parents et ses grands-parents plus longtemps, mais aussi, chance de vivre plus longtemps.


Dans cet esprit, l’AD-PA espère aussi que la dévalorisation, et souvent même le mépris dont souffrent les âgés, aura disparu, permettant ainsi aux plus anciens d’être réellement respectés quel que soit leur état de santé, et à tous les citoyens d’être plus en paix avec ce qui est vieux en eux, et donc avec leur propre vieillissement.
 
Accepter un vieil homme, une vielle femme c’est aussi mieux passer le cap de la quarantaine ou de la soixantaine.
 
Enfin l’AD-PA espère que la prestation autonomie promise par Nicolas Sarkozy et François Hollande  aura plus de dix ans en 2025. Cette solidarité nationale accrue aura permis à des personnes âgées de choisir librement entre leur domicile antérieur et les domiciles collectifs que seront devenus les anciens établissements ; et cette prestation aura créé des centaines de milliers d’emplois pour les plus jeunes.
 
L’exercice du gouvernement appelle à voir loin et large. Il sera utile dès lors qu’il inspirera les décisions à prendre dans les mois qui viennent.
 
*L’AD-PA regroupe au plan national les directeurs de services à domicile et d’établissements pour personnes âgées.


Publié le Mardi 20 Août 2013 dans la rubrique Chroniques | Lu 867 fois