Sommaire
Senior Actu

Vieillissement et espace urbain : comment accompagner le vieillissement en bonne santé des aînés en ville ?

Le Centre d’Analyse Stratégique (CAS) vient de publier une note qui met en avant quatre propositions visant à favoriser et accompagner le vieillissement en bonne santé des seniors dans les villes. Un sujet d’importance quand on sait qu’en 2035, les plus de 75 ans représenteront plus de 13% de la population…


A l’horizon 2035, les plus de 75 ans devraient représenter 13,6% de la population française (contre 8,5% en 2007).

Le vieillissement de la population est ainsi un sujet crucial, qui nécessitera des adaptations dans de nombreux domaines. Au-delà du logement, l’adaptation de l’espace urbain est indispensable pour permettre aux personnes âgées de continuer à avoir une vie sociale et une activité physique au quotidien.

En s’appuyant notamment sur une étude financée en 2012 visant à identifier les pratiques existantes à l’international, le CAS a émis quatre propositions pour une ville favorable aux personnes âgées et accueillante pour tous :

- Mettre en place au niveau des villes et des intercommunalités une démarche dynamique de « micro-adaptations » (voirie, transports, mobilier urbain, accessibilité et caractère accueillant des commerces et services).

- Mobiliser les capacités de transport existantes (transports scolaires, taxis, etc.) afin de les mutualiser pour différents types de publics.

- Promouvoir dans chaque ville un recensement des zones favorables au vieillissement. Concentrer dans ces zones les opérations d’adaptation des logements. Y inciter à la densification de l’habitat

- Soutenir la création d’une association des « villes françaises amies des aînés » –regroupant les villes déjà inscrites dans la démarche OMS et associant des représentants des usagers– capable de promouvoir cette démarche et d’offrir un soutien méthodologique aux nouvelles villes candidates.

La ministre Michèle Delaunay a lancé, dans le cadre d’une future loi autonomie portant sur la prévention, l’adaptation de la société et l’accompagnement de la perte d’autonomie, trois missions. Les rapports lui ont été rendus et devraient être prochainement remis au Premier ministre. Cette note d’analyse du CAS s’inscrit dans cette démarche globale.


Publié le Jeudi 7 Mars 2013 dans la rubrique Société | Lu 1085 fois