Sommaire
Senior Actu

Vieillissement des salariés et pénurie de main d’œuvre : 40% des employeurs français confrontés à des difficultés de recrutement

Face à l’arrivée massive à l’âge de la retraite des salariés issus de la génération du baby-boom (1946/1964), certains employeurs commencent à être confrontés à de véritables difficultés de recrutement dans certains domaines d’activités, notamment dans les métiers manuels, chez les chauffeurs routiers ou encore parmi les techniciens, indique un nouvelle étude de Manpower, intitulée « Faire face à la pénurie de talents ».


40% des employeurs français déclarent être confrontés à des difficultés de recrutement

Selon la dernière étude Manpower menée dans 27 pays et territoires, 40% des employeurs français font état de difficultés de recrutement en raison d'une pénurie de profils qualifiés ; un résultat qui correspond à la moyenne mondiale. Toutefois, de fortes disparités sont enregistrées suivant les différentes régions du globe avec des infléchissements importants d'une année sur l'autre pour certains pays européens.

La France au premier rang des pays européens concernés par les pénuries de talents

Cette étude révèle que la France, avec 40 % d'employeurs concernés en 2007 (ils n'étaient que 30 % en 2006), est le pays le plus fortement touché par la pénurie de candidats qualifiés en Europe.

En tête des catégories professionnelles les plus recherchées : les métiers manuels (principalement les maçons, électriciens, menuisiers), les chauffeurs routiers et les techniciens. Les professionnels de la santé (médecins, infirmiers...) figurent également parmi les dix métiers les plus recherchés. Si les métiers de l'hôtellerie et de la restauration restent en tension, la situation est moins sensible qu'en 2006. .../...
Vieillissement des salariés et pénurie de main d’œuvre : 40% des employeurs français confrontés à des difficultés de recrutement

Les 10 postes les plus touchés par la pénurie de candidats qualifiés en 2007 comparés à 2006 (par ordre d'importance décroissante)

« Top 10 » 2007
1. Métiers manuels (principalement maçons, électriciens, menuisiers)
2. Chauffeurs routiers
3. Techniciens
4. Chefs cuisiniers
5. Commerciaux
6. Ouvriers
7. Professionnels de l'hôtellerie, restauration
8. Assistants administratifs
9. Professionnels de santé
10. Ingénieurs

« Top 10 » 2006
1. Métiers manuels (principalement maçons, électriciens, menuisiers)
2. Professionnels de l'hôtellerie, restauration
3. Chauffeurs routiers
4. Chefs cuisiniers
5. Commerciaux
6. Ouvriers
7. Assistants administratifs
8. Techniciens
9. Comptables
10. Mécaniciens

Au niveau européen, l'Allemagne, l'Espagne et dans une moindre mesure l'Italie et la Grande-Bretagne sont également en proie à des difficultés de recrutement mais observent une amélioration de leur situation par rapport à 2006.
- 27 % des employeurs allemands interrogés en 2007 déclarent connaître des difficultés de recrutement contre 53 % en 2006.
- 33 % des employeurs espagnols interrogés en 2007 doivent faire face à cette situation contre 57 % en 2006.
- 23 % des employeurs italiens se considèrent dans ce cas en 2007 contre 32 %
en 2006.
- 34 % des employeurs anglais sont confrontés à la pénurie de talents contre 42 % l'an passé.

Un phénomène à la résonance mondiale
Au niveau mondial, 41 % des employeurs reconnaissent avoir de plus en plus de mal à recruter du personnel, particulièrement des commerciaux, des professionnels des métiers manuels (principalement des maçons, électriciens, menuisiers) et des techniciens.

Les pays les plus concernés par les pénuries de talents en 2007 sont le Costa Rica (93%), le Mexique (82%), la Nouvelle Zélande (62%), l'Australie (61%) et le Japon (61%). Les pays pour lesquels, à l'inverse, la problématique est moins sensible sont l'Inde (9%), l'Irlande (17%) et la Chine (19%).

- Aux Etats-Unis, au Japon, à Hong Kong, à Taiwan, à Singapour, en Nouvelle Zélande, au Pérou et en Irlande, ce sont les commerciaux qui arrivent en tête du classement des profils les plus difficiles à recruter.

- La pénurie de candidats qualifiés pour les métiers manuels tels que les plombiers, les électriciens, les menuisiers et les maçons est quant à elle très marquée en Allemagne, en Angleterre, au Canada, en Australie, en Espagne, en Suède, en Italie, en Belgique, en Autriche, en Suisse et en France.

Les résultats de cette étude Manpower sont accompagnés d'un livre blanc. Ce document met en exergue les différentes pénuries de compétences à travers le monde et propose des pistes d'actions pour y répondre.



Publié le Mardi 24 Avril 2007 dans la rubrique Emploi | Lu 12456 fois