Sommaire
Senior Actu

Vieillissement des consommateurs : quelles perspectives pour les entreprises d’ici 2030 ?

La Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP) vient de publier dans sa collection Prospective et Entreprise un ouvrage intitulé Vieillissement des consommateurs : quelles perspectives pour les entreprises d’ici 2030 ? rédigé par Jean-Gilles Cahn du Pôle de politique économique et financière.


Allongement permanent de la durée de vie, franchissement des 60 ans par la vague des baby-boomers… Quel sera l'impact du vieillissement de la population sur la consommation des ménages dans les vingt prochaines années ? Peu de réponses à cette question malgré le caractère inéluctable du phénomène et l'ampleur des enjeux pour les entreprises.

Pourtant en 2030, on ne devrait plus compter que 1,4 actif par retraité de plus de 60 ans (contre deux aujourd'hui) et les plus de 60 ans devraient atteindre 20 millions, soit quelque cinq millions de plus qu'aujourd'hui !

Pour les économistes, le vieillissement de la population apparaît comme défavorable, en ce qui concerne la population active et la production, et même problématique s'agissant du financement de la couverture sociale. Quant à l'impact sur la consommation (et par ricochets sur la production), il suscite un consensus mou sur l'effet dépressif de la sous-consommation des personnes âgées.

Pourtant les travaux prospectifs montrent que, malgré une certaine dégradation des retraites par rapport aux revenus d'activité et sauf cataclysme social, le poids des ménages âgés dans la consommation totale devrait sensiblement augmenter. Ce pronostic est d'ailleurs conforté par deux phénomènes : l'arrivée parmi les seniors des baby-boomers, génération (née entre 1946 et 1964) plus consommatrice que les précédentes et un probable allongement de la durée de vie active. L'accentuation de la demande des seniors devrait être particulièrement sensible dans certains secteurs comme la santé et les télécommunications, mais aussi les services domestiques et les loisirs.
Vieillissement des consommateurs : quelles perspectives pour les entreprises d’ici 2030 ?

Alors comment les entreprises peuvent-elles réagir à cette croissance de la demande, solvable, des seniors, sachant que leur offre actuelle n'est qualitativement pas adaptée ? (comme l'atteste le fait que, par exemple, 65% des plus de 50 ans déclarent que la conception des produits TIC d'aujourd'hui ne leur convient pas).

L'étude s'attaque à cette question dans sa seconde partie. Elle le fait en s'appuyant sur des analyses récentes, encore minoritaires, sur les différentes manières possibles pour les entreprises de satisfaire les besoins des personnes âgées. Deux grandes orientations :

- créer des biens et services spécifiques pour cette classe d'âge. On parle alors de « design seniors » ;
- ou bien, tout en intégrant les besoins des seniors, concevoir des biens et services susceptibles d'être utilisés par une très grande partie, voire la totalité, de la population. Avec la présentation des derniers travaux du « design pour tous », et c'est plutôt vers cette hypothèse optimiste que penchent les réflexions…

Et si la montée du pouvoir économique des seniors incitait les entreprises à renouveler globalement leur offre, se créant ainsi de véritables avantages comparatifs… tout en favorisant un meilleur « vivre ensemble » ?

Vieillissement des consommateurs : quelles perspectives pour les entreprises d’ici 2030 ?
par Jean-Gilles Cahn
Prospective et Entreprise
Éclairages sur les entreprises dans un monde ouvert
Disponible sur : www.boutique.ccip.fr en format papier (10 euros TTC) et format téléchargeable.


Publié le Jeudi 3 Juin 2010 dans la rubrique Consommation | Lu 6085 fois