Sommaire
Senior Actu

Vieillir en France : les neufs lauréats viennent d'être désignés

Pour la deuxième année consécutive, la commission d’attribution des prix de l’Association Vieillir en France s’est réunie hier à l’Assemblée Nationale pour délibérer, et a annoncé dans la foulée, la nomination des neuf lauréats 2006 récompensés pour leurs initiatives originales mises en place en faveur des personnes âgées et de leur entourage.


« Créé en 2005, le Prix Vieillir en France s'adresse à l'ensemble des villes du territoire national, quelle que soit leur taille ou leur localisation géographique. Sa vocation est d'apporter un soutien financier aux projets portés par des communes ou des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) qui s'engagent en faveur des personnes âgées et de leur entourage, mis en place ou en passe de l'être courant 2006 » rappellent les organisateurs.

L’année dernière 55 villes avaient participé, présentant à l’époque 70 projets. Pour cette deuxième édition, le Dr Paul Cadre, président de la Fondation Eisai –partenaire du Prix Vieillir en France- espérait la présentation d’au minimum une centaine de projets. Le chiffre n’a malheureusement pas été atteint, puisque 71 collectivités ont été candidates, présentant 76 dossiers.

Toutefois, même si le nombre de candidatures n’a pas été aussi élevé que prévu, il semblerait que de plus en plus de villes, et notamment de grandes villes, s’intéressent au Prix Vieillir en France. « Cette année a été différente par rapport à l’année dernière. L’an passé, de nombreuses petites collectivités territoriales avaient présenté leur projet. Pour cette édition, beaucoup de très grandes villes ont aussi participé au Prix Vieillir en France » précise le député de l’Ardèche Pascal Terrasse. On peut donc espérer que l’an prochain, le nombre de candidats sera nettement plus important.

Pour cette deuxième édition la « commission d’attribution a été particulièrement sensible aux projets favorisant le lien intergénérationnel et le travail de proximité d’aide et d’accompagnement » a indiqué Paul Cadre. « L’idée de la transportabilité du projet a aussi été prise en compte » ajoute de son côté M. Terrasse. Les prix ont d’ailleurs été décernés selon des critères bien précis : cohérence avec le public ciblé (personnes âgées, personnel soignant, familles…) ; intérêt et originalité du projet ; qualité du dossier et enfin, cohérence avec les projets institutionnels nationaux (Plan canicule, Plan Alzheimer…).

Les collectivités lauréates bénéficieront d’une aide financière et du label Vieillir en France pour l’année en cours. Un label dont elles pourront se prévaloir, et qui se veut un symbole de leur l’engagement en faveur de l’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées. A terme, un classement des villes où « il fait bon vieillir » pourrait même voir le jour.

Les neufs lauréats (voir la liste ci-dessous) recevront leur récompense lors d’une cérémonie officielle qui se déroulera le mardi 30 mai 2006 à l’Assemblée Nationale, en présence des membres du jury et de M. Philippe Bas, ministre délégué aux Personnes âgées. .../...
Pascal Terrasse et Paul Cadre

Les neuf Prix Vieillir en France 2006

Vieillir en France : les neufs lauréats viennent d'être désignés
Catégorie 1 : les collectivités de moins de 3 500 habitants

1er Prix - 15 000 euros - Buironfosse (Picardie) 1 203 habitants
« Cyber Café Inter Génération », mise en place d’un Cyber café avec un accès gratuit pour les jeunes au sein d’une maison de retraite.

2eme Prix - 10 000 euros - Puy Saint-Martin (Drôme) 1 200 habitants
« Vieillir au village », un réseau d’habitants bénévoles qui favorise la proximité physique et relationnelle avec les personnes âgées.

Catégorie 2 : les collectivités de 3 500 à 20 000 habitants

1er Prix - 15 000 euros : Saint Amand Les Eaux (Nord) 17 331 habitants
« Le point info seniors et ses actions », mise en place d’actions diversifiées favorisant la participation des retraités à la vie socioculturelle de la cité (aide à domicile, transport…)

2eme Prix - 10 000 euros : Thouars (Deux-Sèvres) 10 656 habitants
« Prix littéraire seniors », création d’un prix littéraire à destination des personnes âgées.

3eme Prix - 5 000 euros : Chamboulive (Corrèze) EPCI de 4 877 habitants
« Les petites histoires extraordinaires », recueil de témoignages (mise en scène par une compagnie de théâtre…)

Catégorie 3 : les villes de plus de 20 000 habitants

1er Prix : 15 000 euros - Beaune (Bourgogne) 22 916 habitants
« Institution de prévention et de lutte contre le vieillissement », création d’un institut pluridisciplinaire en matière de « bien vieillir » constitué de chercheurs de l’INSERM.

2eme Prix : 10 000 euros - Ajaccio (Corse) 56 000 habitants
« Café de la fraternité », ouverture d’un café tenu par des bénévoles retraités proche d’un établissement scolaire pour favoriser le lien entre générations de façon durable.

3eme Prix ex-aequo : 2 500 euros - Besançon (Doubs) 117 693 habitants
« Estime de soi », mise en place d’ateliers correspondants aux attentes formulées par les habitants de foyers.

3eme Prix ex-aequo : 2 500 euros – Metz (Moselle) 123 704 habitants
« Ateliers intergénérationnels de contes », atelier d’écriture de contes pour les personnes âgées qui sont illustrés par des enfants.

Parmi les villes qui ont participé à cette édition 2006, citons Cannes (06), Plaisir (78), Pontoise (95), Rouen (76), Saint-Paul de la Réunion (97), Villeurbanne (69), Cholet (49), Monceau les Mines (71), Saint-Pierre d’Oléron (17), Nice (06), Villeparisis (77), Bagnolet (93), Bergerac (24), Villeneuve d’Ascq (59), Aix en Provence (13), Nogent sur Marne (94), la Roche sur Yon (85), Perpignan (66), Saint-Pierre de la Réunion (97), Evreux (27), etc.


Publié le Mercredi 10 Mai 2006 dans la rubrique Divers | Lu 3681 fois