Sommaire
Senior Actu

Vicineo, les nouvelles technologies au service de l'aide à domicile

On parle de plus en plus de l’appui que peuvent représenter les nouvelles technologies aux personnes âgées en terme d’aide à domicile. Une jeune société française, Vicineo, propose depuis le début de l’année, un système de surveillance des seniors à domicile par le biais d’un service de veille préventive à distance basé sur des technologies d’analyse du rythme de vie et des mouvements couplées à un dispositif technique, installé au domicile de la personne accompagnée. Hervé Romain, directeur associé nous explique le fonctionnement de ce nouveau service.


Hervé Romain, en tant que directeur associé, pouvez-vous nous présenter l’activité de votre société ?

Hervé Romain : Vicineo a pour mission de concevoir, développer et opérer des solutions technologiques pour le secteur des services à la personne, répondant aux attentes des particuliers en terme de sécurité, d'évaluation, de prévention, d'aide et d'accompagnement à domicile.

Dans le secteur des services aux personnes âgées, handicapées ou encore fragilisées, nous proposons aux professionnels de l'aide et des soins à domicile, une technologie de veille à distance de personnes : le service Vigilance. Cette solution matérielle et logicielle met en œuvre des technologies d’actimétrie, de détection de mouvements, de vidéo sur IP et d’Internet haut débit.

Début 2004, les fondateurs ont abordés, le secteur des services à la personne dans le cadre d'une mission de conseil sur la modernisation et l'innovation des métiers de soutien à domicile des personnes âgées. Le résultat de ces études, a démontré et confirmé, que l'accompagnement à domicile d’une personne en perte d'autonomie, laisse encore trop de place aux risques liés aux conditions de vie en situation de solitude.

Face à ce constat et sans autre alternative convenable et financièrement acceptable, certaines familles placent en dernier recours, leurs aînés dans des établissements spécialisés. Pour répondre à cette problématique, nous avons imaginé et développée une solution innovante : le service Vigilance.

Justement, pouvez-vous nous décrire le fonctionnement de votre service Vigilance ?

Vicineo, les nouvelles technologies au service de l'aide à domicile
HR : Il s’agit d’un service de veille préventive à distance de personnes isolées, basé sur des technologies d’analyse du rythme de vie et des mouvements couplées à un dispositif technique (détecteurs/cellules-caméras) installé au domicile de la personne accompagnée. Cette solution ne nécessite ni l'utilisation d'un ordinateur, ni aucune manipulation de la part de la personne accompagnée.

Vigilance est opérationnel depuis le début de l'année et commence à être proposée par les acteurs du soutien à domicile comme un service de veille permanent, économique et surtout complémentaire des traditionnelles interventions à domicile. Il permet en outre aux professionnels du secteur de proposer un service de « gardes partagées », éventuellement couplé à un service de gardes itinérantes de jour comme de nuit.

Cette solution beaucoup plus « riche » qu'une téléalarme établit un lien permanent entre le domicile du bénéficiaire et l'équipe qui l'accompagne au quotidien, répondant à des besoins en matière de sécurité, de proximité, de prévention par l'analyse de l'évolution d'une perte d'autonomie.

Enfin, ce service apporte à la famille concernée un nouvel outil sur Internet de suivi de la situation d'un parent fragilisé et du travail réalisé par les intervenants à domicile.

A quel type de clientèle s’adresse votre service ?

HR : Ce service répond avant tout aux besoins de sécurité et de suivi des personnes isolées et de soutien des « aidant naturels » dans leur quotidien et dans leur angoisse de vivre éloignés d’un parent âgé.

Il s’adresse donc plus particulièrement aux situations suivantes : fort isolement, famille éloignée ou absence de proche ; situation psychologique fragile ; périodes d’observation, de prévention, retours d’hospitalisation ; suivi de situations ou de diagnostic délicats (ex: début d'Alzheimer, handicap) ; permanences de nuit ou de jour (gardes de nuit itinérantes) ; soutiens ponctuels : retours d'hospitalisation, vacances et enfin situations de maltraitance.

Comment réagissent les personnes âgées face à ce genre de technologie ? Ne sont-elles pas réticentes ?

HR : Les personnes âgées comprennent généralement très bien le fonctionnement et l'intérêt de notre service (voir le témoignage ci-après). Ils y voient la possibilité d'être en contact plus étroit avec les professionnels qui les accompagnent. Si le principe de fonctionnement est bien expliqué, la dimension technologique est bien acceptée, même l'utilisation de l'image qui peut sembler un peu intrusive au premier abord.

Le premier bénéfice ressenti est « d'être rassuré, de se sentir veiller à la fois par un professionnel ou par un proche, capable d'établir un contact ou de déclencher une procédure d'intervention en cas de problème ».

Géographiquement, sur quelles zones proposez-vous votre service ?

HR : Notre solution est aujourd'hui proposée par plusieurs associations d'Ile-de-France et sera progressivement disponible au niveau national au travers du réseau d'Age d'Or Services.

Propos recueillis par Jean-Philippe Tarot © Senioractu.com 2005

Se renseigner sur le service :
0 820 20 67 50

Pour en savoir plus sur les nouvelles technologies et l'aide à domicile, lire aussi :
Expérimentation d’un service mobile d’assistance localisée et médicalisée pour les seniors

Témoignage d’un utilisateur du service Vigilance, Evelyne M… depuis maintenant six mois (fourni par Vicineo)

Quel était votre contexte familial lorsque votre père a accepté de mettre en place le service Vigilance ?

EM : Tout d'abord, mon père a 92 ans et vit seul. Il est en complète perte d'autonomie. Il refuse de partir en maison de retraite et souhaite rester chez lui. Nous avions donc pris l'engagement, mes frères et moi-même, de ne jamais le mettre en résidence de retraite. Nous avions pensé aux services d'une garde à domicile, mais le coût de ces prestations est très élevé et nous n'avions pas les moyens de payer une personne toutes les nuits.

Quelle a été la réaction de votre père lorsque vous lui avez expliqué ce service ?

EM : J'y suis allée très progressivement. Il l'a bien accepté car il est parfaitement conscient de ses limites. Il avait déjà subi plusieurs chutes et ressentait le besoin d'être sécurisé. Aujourd'hui on peut dire qu'il a totalement oublié l'existence des dispositifs installés à son domicile

Quels sont les bénéfices de ce service pour votre père ?

EM : Au démarrage, c'était pour lui apporter plus de sécurité ; à présent nous constatons qu'il a une plus grande tranquillité d'esprit. Il sait que s’il a besoin de quelque chose ou si il tombe, nous le verrons.

Nous nous sommes rapidement organisés en famille pour permettre à mon père d'être complètement en sécurité. Entre frères et sœurs, nous avons plusieurs accès individuels au service qui nous permettent à divers moments de la journée, chacun à notre tour de veiller sur lui.

De façon très concrète, qu'est-ce que la solution Vigilance vous a apporté à vous et à votre famille ?

EM : Ce service offre la possibilité d'intervenir très rapidement, puisque j'ai de la visibilité en permanence grâce à Internet. Je peux donc constater une éventuelle anomalie, un comportement inhabituel et intervenir très rapidement, en 5 minutes, soit en me déplaçant, soit en appelant une personne de son voisinage.

Ensuite c'est une tranquillité d'esprit, car on travaille, et il faut donc assumer sa vie familiale et sa vie professionnelle à la fois. Le dispositif permet de concilier ces périodes un peu difficiles.

Récemment, nous avons demandé à l'association d'assurer une veille de nuit toujours à l'aide du dispositif. Ainsi le matin avant de partir travailler, je peux consulter les comptes-rendus que l'association a rédigés et transmis par Internet.

Recommanderiez-vous ce service à votre entourage ? Et si oui, que leur diriez-vous ?

EM : Je le recommande déjà car je vis avec ce service depuis maintenant plusieurs mois. Compte tenu de mon âge, et de celui de mes amis, nous sommes tous confrontés au vieillissement de nos parents. Je recommande alors ce service qui pour moi est assez idéal même s'il présente forcément quelques limites lorsque l'autonomie de la personne est complètement perdue. Mais ça n'exclut pas les aides à domicile proposées par les associations, car c'est pour moi totalement complémentaire.


Publié le Lundi 11 Juillet 2005 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 5990 fois