Sommaire
Senior Actu

Viagra : Pfizer met en place un système anti-contrefaçon pour son médicament

De très nombreuses adresses de messagerie électronique sont régulièrement polluées par des messages proposant de se procurer sans ordonnance, différentes marques de produits contre la dysfonction érectile, d’origine on ne peut plus douteuse... Afin de lutter contre les copies de son produit, le laboratoire Pfizer vient de doter son Viagra d’un nouveau système anti-contrefaçon, le RFID (Radio Fréquence Identification).


Viagra : Pfizer met en place un système anti-contrefaçon pour son médicament
Cette expérience unique dans le combat contre la copie des médicaments « s’inscrit dans une initiative globale du groupe pour lutter contre la contrefaçon, initiée depuis plusieurs années (…) et dans le souci de la sécurité du patient » indique Pfizer dans son communiqué.

Ainsi, pour la première fois dans le monde de l’industrie pharmaceutique, un médicament va être pourvu, à grande échelle, d’un nouveau système anti-contrefaçon. Bien sûr, ce n’est pas le produit lui-même qui est équipé mais son conditionnement.

Concrètement, il s’agit d’une puce électronique associée à une antenne, apposée sur l’étiquette de chaque conditionnement, ici pilulier de Viagra, comportant un numéro spécifique et unique. Par une activation radio de l’antenne, ce numéro peut être lu à distance et à grande vitesse.

Désormais, grâce à son « étiquette RFID », le Viagra devrait donc devenir plus aisément contrôlable et les professionnels pourront ainsi s’assurer, à chaque étape de la chaîne de distribution du médicament, de la provenance du produit.

Dans un premiers temps, ce sont les piluliers Viagra destinés au marché américain qui bénéficieront de ce nouveau dispositif de protection. Précisons qu’ils sont fabriqués sur le site d’Amboise dans le Val de Loire. La France fabrique d'ailleurs 80% de la production mondiale de Viagra dans le monde.

Même si de nombreux sites internet proposent d’acheter en ligne et sans ordonnance, des produits contre le dysfonctionnement érectile, il faut rappeler que ces achats peuvent s’avérer au mieux inefficaces, et au pire, dangereux pour la santé des consommateurs. A proscrire donc !

Le Viagra a été commercialisé en France en octobre 1998. A ce jour, plus de 15 millions de petites pilules bleues ont été prescrites dans notre pays et le doyen des utilisateurs est âgé de 95 ans.

La dysfonction érectile concerne plus de 150 millions d'hommes dans le monde dont 31 millions en Europe. En France, presque 20% de la population masculine présenteraient des problèmes d'érection, soit un homme sur cinq et presque un tiers de la population masculine, soit un sur trois après 40 ans.

Cette tendance, devrait s'accentuer dans les années à venir compte tenu de la corrélation entre problèmes d'érection et vieillissement des populations dans la plupart des pays.


Publié le Mercredi 4 Janvier 2006 dans la rubrique Consommation | Lu 28510 fois