Sommaire
Senior Actu

Verres correcteurs et lentilles de contact : une délivrance assouplie

Bon à savoir : les conditions de délivrance des verres correcteurs et des lentilles de contact correctrices viennent d'être assouplies par un décret au Journal officiel. Dans le cadre d'un renouvellement, les opticiens sont désormais autorisés à adapter les corrections optiques sur les prescriptions médicales. Détails.


Enfin une plus grande souplesse dans les conditions de délivrance des verres correcteurs et de lentilles de contact. Cela devrait faciliter la vie d’un grand nombre de famille. Ainsi, désormais, suite à un nouveau décret paru au Journal Officiel dans le cadre de de la loi du 26 janvier 2016 sur le système de santé, il sera plus facile de faire changer ses verres et ses lentilles. Comment ? Simplement en se rendant chez son opticien. Sous certaines conditions toutefois !
 
Comme le souligne ce texte : dans le cadre d'un renouvellement, les opticiens sont désormais autorisés, après réalisation d'un examen et sauf opposition de l'ophtalmologiste, à adapter les corrections optiques sur les prescriptions médicales de lentilles de contact datant de moins de trois ans, pour les patients âgés de plus 16 ans. L'opticien reporte alors sur la prescription médicale l'adaptation de la correction réalisée et en informe le médecin prescripteur.
 
Idem pour les verres correcteurs d'amétropie (astigmatisme, myopie ou hypermétropie). Si la délivrance par les opticiens est conditionnée à la présentation ou la vérification de l'existence d'une ordonnance médicale, la durée de validité de cette ordonnance est maintenant fixée à trois ans, pour les patients âgés de plus de 42 ans (un an, pour les patients âgés de moins de 16 ans et cinq ans, pour les patients âgés de 16 à 42 ans). Une copie de cette ordonnance est conservée par l'opticien jusqu'à l'expiration de sa validité (sauf opposition du patient).
 
En cas de perte ou de bris des verres correcteurs, lorsque l'urgence est constatée et en l'absence de solution médicale adaptée, les opticiens peuvent exceptionnellement délivrer sans ordonnance de nouvelles lunettes. A noter que ce décret ne modifie en rien les conditions de prise en charge. 

Source


Publié le Mardi 25 Octobre 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1237 fois