Sommaire
Senior Actu

Venactif : des chaussettes de compression, pour nous, les hommes

Spécialisé dans le traitement de l’insuffisance veineuse (jambes lourdes, varicosités, varices), Venactif, une marque de la société Gibaud, propose toute une gamme de chaussettes de contention pour hommes (made in France) dotées d’une fibre naturelle nouvelle génération : le Tencel. Explications.


Venactif : des chaussettes de compression, pour nous, les hommes
Si une femme sur deux souffre de troubles de la circulation veineuse, un quart des hommes est concerné… Dans ce contexte, la société Gibaud et sa marque Venactif, ont développé une gamme de chaussettes de contention pour hommes, qui ressemblent à des chaussettes de ville, mais qui viennent soulager et prévenir l’insuffisance veineuse (jambes lourdres, varicosistés, varices).
 
Ces chaussettes s’adressent aux personnes souffrant d’insuffisance veineuse modérée (dont les personnes les personnes âgées ou celles souffrant de varices) mais également aux grands voyageurs, ceux qui prennent des vols long-courrier pour se rendre de l’autre côté de la planète (voir encadré ci-dessous).  
 
Dans cette nouvelle collection, la marque a ajouté une toute nouvelle fibre : le Tencel. Cette fibre, selon le fabricant, est solide et douce, trois fois plus absorbantes qu’une fibre classique avec de surcroit, une action antibactérienne renforcée (10 fois moindre qu’avec du coton par exemple). En complément de cette fibre, ces chaussettes disposent d’une semelle aérée et massante pour une action thermorégulatrice et un confort d’usage !
 
Comment ça marche ? Plus concrètement, ces orthèses élastiques (chaussettes de compression médicale) appliquent une pression dégressive sur le membre inférieur. Elles permettent ainsi de faire remonter le sang vers le coeur car la pression est plus forte à la cheville qu’au niveau du mollet ou de la cuisse. Disponibles en noire, anthracite, sable, marron avec ou sans motif British.

Pas d’avion sans chaussettes de compression !

Venactif : des chaussettes de compression, pour nous, les hommes
Embolie pulmonaire, phlébite sont des pathologies inhérentes aux voyages en avion, plus connues sous le nom de « Syndrome de la classe économique » (compte tenu du peu de place que vous avez pour étendre vos jambes). Facteur de risque important, d’après l’OMS, il concernerait 4% des passagers sains qui effectuent des vols de plus de 4h. D’où l’intérêt des bas médicaux de compression conçus spécifiquement pour la santé des jambes en altitude intercontinentale.
 
Pourquoi ce « Syndrome de la classe économique » ? Du fait de l'immobilité forcée, de l’espace contigu, de l’atmosphère confinée et de trop de chauffage, le sang stagne et perd de sa fluidité avec le risque qu'un caillot se forme. Les symptômes se manifestent soit par une douleur localisée au niveau du mollet, soit par la formation d'un oedème. La complication majeure, l'embolie pulmonaire est la migration du caillot sanguin dans les poumons. Attention, sachez qu’une embolie pulmonaire peut survenir 48h après avoir débarqué de l’avion.
 
En conclusion, pour limiter les risques et que le voyage se passe bien, il est donc conseillé de faire quelques pas dans l'allée centrale pour activer la circulation, de s’hydrater et de porter des bas de compression médicale. 


Publié le Jeudi 7 Mai 2015 dans la rubrique Consommation | Lu 1224 fois