Sommaire
Senior Actu

Val-de-Marne : un octogénaire jugé pour l’assassinat de sa femme atteinte par la maladie d’Alzheimer

Drame de la maladie d’Alzheimer. Depuis hier, un monsieur de 86 ans est jugé devant les assises de Créteil pour le meurtre de sa femme en 2003, alors qu’elle était atteinte de cette pathologie neurodégénérative.


On ne cesse de le répéter. Certes la maladie d’Alzheimer touche en France plus de 800.000 personnes, mais elle touche également de très près et souvent très durement, tous les proches de ces malades, qui au quotidien, ont la lourde tâche de s’en occuper, de les surveiller, de les soigner. Et parfois, le drame éclate.

C’est ainsi qu’en 2003, Marcel, un monsieur alors âgé de 82 ans a étranglé sa femme Renée, âgée de 76 ans et atteinte par la maladie d’Alzheimer. L’ancien charcutier, épuisé, i"[au bout du rouleau]i", qui s’occupait seul de sa femme depuis des années a craqué. Le 9 janvier 2003, ne supportant plus l’enfer qu’il vivait au quotidien, il a tué sa femme –devenue agressive- dans leur maison du Plessis-Trévise dans le Val-de-Marne.

Le vieil homme n’a pas été incarcéré. Il a été hospitalisé d’office après le meurtre et placé dans un hôpital psychiatrique. La famille de la victime n’a jamais porté plainte. Il n’y a donc pas de parties civiles. Le verdict devrait être rendu ce mercredi.

Soulignons qu’un peu partout dans le monde, les différentes polices constatent une augmentation de la criminalité senior. Souvent, le mari âgé tue sa femme malade car il ne supporte plus de la voir souffrir. Les différentes autorités soulignent que ces assassinats sont la plupart du temps suivis du suicide –réussi ou pas- du meurtrier.


Publié le Mercredi 3 Octobre 2007 dans la rubrique Société | Lu 5204 fois