Sommaire

Vaccination contre la grippe : Jönköping, un exemple à suivre en Suède

Depuis des années, Jönköping (Suède) se démène pour devenir le comté où l’on enregistre la plus large couverture vaccinale contre la grippe chez les personnes de 65 ans et plus. Tous les ans, Jönköping (environ 350.000 habitants) compte un millier de retraités de plus. Dès lors, pour atteindre le même niveau de couverture que l’année précédente, les agents de santé doivent vacciner plus de personnes chaque année. Néanmoins, on dirait qu’ils réussissent à atteindre leur groupe cible.


Vaccination contre la grippe : Jönköping, un exemple à suivre en Suède
« Pas moyen d’éviter le message sur l’importance de la vaccination quand vous venez ici », déclare Per-Erik Åbom (72 ans) lors d’une visite au centre de santé Rosenhälsan, l’un des plus performants du comté en matière de vaccination des aînés. « Généralement, le journal local couvre aussi la campagne de vaccination. Chaque automne, les gens en parlent. »
 
M. Åbom, qui souffre de diabète et de fibrillations, a commencé à se faire vacciner contre la grippe avant même d’avoir 65 ans. « Je suis un vieil habitué », dit-il en riant et en retroussant sa manche de chemise pour recevoir sa piqûre.
 
À l’unité de lutte anti-infectieuse de l’hôpital du comté de Jönköping, cela fait longtemps que l’on s’efforce d’élargir la couverture vaccinale des seniors contre la grippe. Un registre de vaccination a été établi en 2002 ; il présente des statistiques hautement fiables sur le nombre de doses administrées et les différents groupes à risque chez les personnes vaccinées.
 
Des réunions annuelles ont été programmées avec les infirmiers du comté, pour informer les membres du personnel médical sur la prochaine saison grippale et les encourager à parler de vaccination avec leurs patients. La vaccination est désormais proposée gratuitement aux personnes âgées, aux femmes enceintes et aux autres groupes à risque.
 
Mais la tactique la plus remarquable employée à Jönköping est peut-être la mise en scène d’un personnage intraitable, à la tête bien plantée sur les épaules, connu sous le nom de « Gladis l’infirmière ».
 
« Vous vous faites vacciner comme des chefs ! Allez, soyez à nouveau numéro un cette année ! », tel a été, au cours des saisons passées, le message franc et direct de Gladis (personnage fictif), diffusé dans tout le comté de Jönköping par des magazines, des affiches et des publicités à la télévision et au cinéma.
 
Malgré son caractère bourru, Gladis est devenue le pilier de la campagne de vaccination. Elle est connue et jouit d’une grande popularité. De plus, elle a produit des résultats. En 2005-2006, le comté de Jönköping a atteint l’objectif de l’OMS en parvenant à vacciner 75% des personnes de 65 ans et plus.
 
« L’une des priorités absolues pour nous est de nous assurer que le plus grand nombre possible de nos patients âgés soient vaccinés contre la grippe », explique Eva Mac Lachlan. Contrairement au personnage de Gladis, elle est réellement infirmière à Rosenhälsan.
 
« J’aime vraiment ce volet de mon travail », ajoute-t-elle. « Je rencontre beaucoup de gens, qui sont souvent les mêmes année après année. C’est presque la fête entre nous quand la saison vaccinale commence ; les personnes âgées aiment vraiment venir ici ».

Source

Publié le Vendredi 27 Octobre 2017 dans la rubrique Santé | Lu 1142 fois



Commentez cette information