Sommaire
Senior Actu

Vacances : un tiers des Français qui ne partent jamais sont des seniors de plus de 65 ans

Alors que le traditionnel chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens a eu lieu ce week-end, une récente étude vient rappeler que douze millions de Français (soit un sur cinq) ne partent jamais en vacances et parmi ces foyers, plus d’un tiers (37.3%) ont plus de 65 ans.


Ces nouvelles données permettent de remettre un peu les choses en place. Il faut arrêter de croire que tous les retraités sont financièrement à l’aise et qu’ils passent tout leur temps à bronzer sous le soleil de la Côte d’Azur, de la Costa Dorada ou encore sur les côtes atlantiques du Maroc un verre d’apéro à la main !

Comme le souligne cette étude sur les habitudes de consommation en matière de vacances et de loisirs réalisée par la société Acxiom, spécialiste de la gestion et de l’information client, douze millions de français ne partent jamais en vacances. « Ainsi, malgré un accès aux vacances qui, globalement, se démocratise, on peut considérer que les écarts de comportement face aux vacances restent assez marqués » précise le communiqué relatif à cette enquête.

On peut distinguer deux types de profils parmi les foyers ne partant pas en vacances, comme l’explique Frédéric Grelier, l’un des responsables chez Acxiom : « Certains foyers font le choix de ne pas partir car les vacances ne correspondent pas à leur style de vie, plutôt sédentaire, comme les retraités en milieu rural par exemple. Mais pour la majorité des foyers ne partant pas en vacances, il s’agit davantage d’un choix subi, résultant de contraintes économiques lourdes. C’est le cas notamment des familles modestes en milieu urbain ».

Ainsi, globalement, les foyers qui ne prennent jamais de vacances sont plutôt âgés : 42% de retraités et 37.3% de personnes âgées de 65 ans et plus. Et l’étude de préciser que « les faibles revenus constituent – sans surprise - le principal facteur discriminant pour les foyers ne partant pas en vacances : 42% d’entre eux ont un revenu mensuel net inférieur à 1200 euros et la part de ceux gagnant entre 600 et 900 euros est surreprésentée dans cette cible (deux fois plus que dans la population française) ».


Publié le Lundi 30 Juillet 2007 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 6939 fois