Sommaire
Senior Actu

VHP Inter@active : offre de télé-services à destination des seniors diabétiques

Le projet pilote baptisé VHP Inter@ctive a pour ambition de développer une offre de télé-services médico-sociaux et sanitaires à destination des seniors touchés par le diabète de type 2. L’idée ? Améliorer la prise en charge de ces patients sur leur lieu de vie, que ce soit en maison de retraite ou à son domicile. Explications.


Depuis 2010, le diabète est devenu la plus importante des affections de longue durée.
 
Elle concerne aujourd’hui plus de trois millions de patients en France (dont un quart est âgé de 75 ans et plus).
 
Face à la croissance du nombre de malades et à la durée de la maladie, les dépenses d’assurance maladie consacrées augmentent désormais de manière exponentielle (près 13 milliards d’euros avec un taux de croissance annuelle de 4,4% de 2001 à 2007) et des alternatives de soins sont recherchées.
 
Pour le lancement de ce projet, la mise en oeuvre portera sur le diabète de type 2 (92% des malades du diabète) mais ce concept a vocation à réaliser une solution générique adaptable à d’autres maladies, notamment chroniques. VHP Inter@active envisage trois « classes » de patients dès 50 ans : les patients souffrant d’un diabète débutant, ceux concernés par un diabète installé et enfin les patients victimes de diabète avec complications.
 


L’ambition est d’apporter une efficacité dans la prise en charge du patient diabétique sur son lieu de vie, une amélioration de sa qualité de vie, une diminution des complications et la perspective de retarder l’évolution de la maladie chez le diabétique récent. Dans ce cadre, VHP Inter@active propose un catalogue complet de services conçus pour répondre à des exigences médicales et à des fins pédagogiques.
 
Plus concrètement, la plateforme de services assure la prise en charge et le suivi des patients en fonction du profil de celui-ci (diabète débutant, installé, compliqué). Le centre de services Télésanté accède à cette plateforme. Pour la bonne prise en charge du patient, un accès à ces services est également proposé aux professionnels de santé et aux personnels paramédicaux.
 
Actuellement, un programme pilote est envisagé sur les régions Bourgogne et Picardie et porterait sur une centaine de patients. La phase de déploiement concernerait une cohorte de plus de mille patients. Des discussions sont également en cours avec d’autres régions pour un élargissement du suivi des patients à domicile ou en EHPAD.
 
Rappelons que les complications du diabète, liées à l’hyperglycémie, peuvent se traduire par une cécité, des plaies aux pieds nécessitant l’amputation, des infarctus, des accidents vasculaires cérébraux ou encore une insuffisance rénale.


Publié le Vendredi 18 Avril 2014 dans la rubrique Santé | Lu 740 fois