Santé

Université d’été Alzheimer, éthique et société 2012 : « Après l’annonce, vivre au quotidien »


Inscrite en amont de la Journée mondiale Alzheimer (21 septembre 2012), l’Université d’été Alzheimer, éthique et société qui se tiendra à Aix-en-Provence les 18 et 19 septembre 2012, cherche à sensibiliser toutes les personnes confrontées concrètement à la maladie au quotidien, professionnels comme familles, à une dimension souvent méconnue : le respect de la personne malade.


Comme en 2011, cette édition se propose d’éclairer « autrement » les approches plus familières en démontrant que la maladie d’Alzheimer ne constitue pas seulement un défi pour la science et la médecine, mais que les conséquences multiples de cette affection appellent une approche globale et une mobilisation de tous les acteurs de la société.

Avec 800 000 personnes atteintes, dont 32.000 de moins de 60 ans, 225.000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année, la maladie d’Alzheimer s’impose comme un enjeu majeur de société. Elle mobilise de plus en plus de professionnels et d’acteurs et pénètre chaque jour davantage dans les foyers. Ressentie par les familles comme un problème à ce jour sans réponse adaptée, elle suscite malaise et, si ce n’est rejet, incompréhension et réflexe de relégation.

Organisée par l’Espace éthique Alzheimer, la 2e édition de l’Université d’été Alzheimer, éthique et société, sur le thème « Après l’annonce : vivre au quotidien » (18 et 19 septembre, Centre des Congrès d’Aix-en-Provence), ouvre un autre regard sur ces personnes et leur maladie.

Comment assumer les défis de l’accompagnement ? Comment préserver la part d’intimité ? Comment reconnaître l’identité, la dignité, la liberté, les valeurs, les choix, les droits de la personne ? Au cours de ces deux jours, les intervenants (neurologues, gériatres, psychiatres, généralistes, psychologues, soignants, professionnels sociaux, philosophes, sociologues, responsables associatifs, familles…) échangeront leurs pratiques et leurs visions sur les questions fondamentales posées par l’exigence éthique face aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Lors de l’Université d’été Alzheimer, éthique et société seront présentés et discutés les résultats d’une enquête réalisée par l’institut TNS Sofres pour l’Espace éthique Alzheimer. Cette enquête « Alzheimer et les Français », réalisée par Internet auprès de 2 000 Français, s’attache à mieux comprendre la représentation de la maladie auprès du grand public.

L’espace éthique Alzheimer, lieu de réflexion et d’échanges

Créé en 2010 dans le cadre du plan Alzheimer 2008-2012, l’Espace éthique Alzheimer a été confié à l’Espace éthique de l’AP-HP (créé en 1995) qui, pour cette mission, s’est rapproché de l’Espace éthique méditerranéen. Appuyé sur un dispositif original, représentatif de l’ensemble des professionnels et des associations, il est dédié à la restitution et à la confrontation d’expériences et de réflexions.

Lieu d’échanges de pratiques et de savoirs, l’Espace éthique Alzheimer fait émerger des questions éthiques complexes suscitées par la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées, dont il interroge les dimensions humaines et sociétales, encore peu explorées.

Liens
Espace Éthique Alzheimer :
www.espace-ethique-alzheimer.org
Espace Éthique/AP-HP :
www.initiative-ethique.fr (site temporaire)
Espace Éthique Méditerranéen :
www.medethique.com


Lu 1200 fois
Publié le Vendredi 3 Août 2012



Réagir à cet article :