Sommaire
Senior Actu

Uniqlo : trois jours de repos pour s'occuper d'un parent âgé

Voici une véritable tendance dans le monde du travail, tout du moins dans certains secteurs… De nos jours, certaines entreprises décident de choyer leurs employés pour les conserver. C’est le cas d’Uniqlo, géant nippon de l’habillement, qui a décidé de mettre en place la semaine de quatre jours pour offrir trois jours de repos aux salariés, pour leur permettre -par exemple- de s’occuper d’un parent âgé…


Les cas sont encore rares, mais le fait est que de plus en plus d’entreprises commencent à choyer leurs salariés, afin d’éviter qu’ils ne partent à la concurrence, mais également afin d’attirer les meilleurs CV.

De nos jours, plusieurs astuces ont été mises en place dans certaines grandes entreprises : garderie dans les locaux, livraison de courses ou pressing au bureau, etc.
 
Au Japon, le géant de l’habillement Uniqlo a décidé pour sa part d’offrir une semaine de quatre jours à certains de ses employés, dix mille devraient être concernés. Ce qui leur laisse donc trois jours de repos. Trois jours pour s’occuper d’eux, de leurs enfants mais -surtout- d’un parent âgé, une véritable problématique au pays de Soleil levant !
 
En effet, face au vieillissement de la population japonaise, doublé d’un éclatement des familles, s’occuper d’un parent âgé devient un véritable casse-tête et/ou un gouffre financier… Ce qui conduit d’ailleurs de nombreuses femmes à ne plus travailler…
 
Ce système devrait être mis en place à partir du mois d’octobre prochain. Il ne devrait pas y avoir de réduction de salaire, en revanche les journées seront allongées de deux heures (10h vs 8h). Sachant que les magasins sont bien évidemment ouverts le dimanche.
 
Le Pays du soleil levant compte actuellement 13.69 millions d’hommes de 65 ans et plus et 18.8 millions de femmes de 65 ans et plus. Et ce n’est pas terminé… D’ici 2035, un tiers des Japonais devraient être âgés de 65 ans et plus et 40% d’ici 2060…
 


Publié le Mardi 25 Août 2015 dans la rubrique Emploi | Lu 1404 fois