Sommaire
Senior Actu

Union Européenne – Une société veut distribuer sur le marché européen du lycopène de champignons


Le marché du lycopène, caroténoïde qui réduirait les risques de cancer de la prostate, est en pleine expansion. A l’heure actuelle, il est extrait de tomates à l’aide de solvants. Son usage est autorisé en tant qu’additif alimentaire (E127) et est utilisé dans tout un éventail de compléments nutritionnels et diététiques. Le lycopène synthétique est lui aussi utilisé en tant qu’ingrédient mais son utilisation comme colorant alimentaire n’est pas permise.

Vitatene, une filiale du groupe pharmaceutique espagnol Antibioticos, s’est intéressée à un champignon, le Blakeslea trispora, qui a la propriété de synthétiser de grandes quantités de caroténoïdes. La société a mis au point un procédé d’extraction du lycopène et souhaite désormais le commercialiser sur le marché européen.

Mais pour cela, d’après la réglementation européenne de 1997 sur « les nouveaux aliments et les nouveaux ingrédients alimentaires », la société a dû faire une demande d’approbation de « nouvel aliment » aux autorités européennes compétentes. Décision qui n’a pas encore été rendue.

En 2000, le Comité scientifique européen de l’alimentation avait déjà approuvé la sécurité du bêta-carotène obtenu à partir du Blakeslea trispora. Si le lycopène obtenu à base de cette même source est à son tour autorisé, il est probable que le champignon concurrence sérieusement la tomate…



Publié le Mercredi 26 Novembre 2003 dans la rubrique Nutrition | Lu 1339 fois