Sommaire
Senior Actu

Union Européenne – Campagne contre la discrimination au travail


La discrimination sur la base de l’âge est la plus ressentie au sein de l’Union Européenne. Plus que la religion, l’incapacité physique, l’ethnie ou l’orientation sexuelle. C’est ce qui ressort d’un sondage de l’Eurobaromètre. Les personnes qui affirment souffrir le plus ont entre 45 et 65 ans ou entre 15 à 24 ans. Généralement ce type de discrimination a lieu lors d’un entretien d’embauche. Ces résultats confortent la commissaire européenne à l’emploi et aux affaires sociales Anna Diamantopoulou qui vient de lancer le lundi 16 juin dernier une grande campagne d’information sur la discrimination. Celle-ci, qui a pour slogan « Nos différences font la différence », a pour objectif de sensibiliser les citoyens sur leurs droits.

Selon l’Eurobaromètre, seulement une personne sur trois connaît les recours juridiques si elle est victime de discrimination. La commissaire veut également, grâce à cette campagne, faire pression sur les gouvernements qui n’ont pas encore traduit dans leur législation la directive européenne contre la discrimination. L’affiche de campagne dépeint cette discrimination sur le lieu de travail, poussée à l’extrême : des mannequins utilisés pour les simulations d’accidents (crash test dummies), tous identiques et anonymes, effectuent des travaux de bureau.


Publié le Jeudi 19 Juin 2003 dans la rubrique Emploi | Lu 1586 fois